nuance

La valeur prédictive du taux de triglycérides dans l'évaluation du risque de maladie coronarienne remise en question

La mesure du taux de triglycérides n'aurait pas un rôle important dans la détermination du risque de maladie coronarienne selon une étude récemment publiée dans Archives of Internal Medicine.

Les Drs A. Avins et J. Neuhaus, de l'Université de Californie à San Francisco, ont procédé à une nouvelle analyse des données de trois études : le Multiple Factor Intervention Trial, le Lipid Research Clinics Coronory Primary Intervention Trial et la Lipid Research Clinic Prevalence and Mortality Follow-up Study.

L'objectif était d'évaluer la valeur de la mesure du taux de triglycérides - en plus du cholestérol sérique total, du LDL-cholestérol et du HDL-cholestérol – dans l'évaluation du risque de maladie coronarienne.

Les variables étudiées étaient le taux de triglycérides, la cholestérolémie, le HDL-cholestérol, le LDL-cholestérol et la glycémie. D'autres facteurs ont été pris en compte : âge, tension artérielle, tabagisme et indice de masse corporelle.

Les auteurs indiquent que "Chez les hommes, les analyses par catégorie en fonction du taux de triglycérides et de cholestérol était similaires à celles utilisant les taux de cholestérol seuls".

Ils ajoutent que dans la seule étude incluant des femmes, celles qui présentaient un ratio LDL-cholestérol/HDL-cholestérol élevé et un taux de triglycérides élevé avaient plus de risques d'accidents coronariens. Cependant, ce dernier résultat doit être analysé avec prudence car il concernait un effectif réduit et peu d'accidents coronariens.

"Ces données suggèrent que, chez les hommes, la mesure des triglycérides ne fournit pas d'information déterminante en plus de celles obtenues par la mesure des sous fractions de cholestérol [HDL-cholestérol et LDL-cholestérol]", ajoutent les auteurs.

Selon ces derniers, la mesure du taux de triglycérides ne serait pas utile en routine pour l'évaluation du risque de maladie coronarienne.

Dans un éditorial qui accompagne cette publication, le Dr H. Bloomfield Rubins (Minneapolis Veterans Administration Medical Center) rejoint l'avis des auteurs en précisant le taux de triglycérides est "un test de dépistage inapproprié". Elle ajoute cependant qu'un taux de triglycérides élevé doit amener le médecin à être particulièrement vigilant à d'autres facteurs de risques.

Source : Arch. Intern. Med. 2000;160:1937-1944,1903-1904

Descripteur MESH : Maladie , Maladie coronarienne , Risque , Cholestérol , Hypercholestérolémie , Rôle , Accidents , Hommes , Californie , Éditorial , Femmes , Glycémie , Indice de masse corporelle , San Francisco , Tabagisme

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib