nuance

L’AMA et six autres associations médicales créent un site Web

L’Association Médicale Américaine (AMA) et six autres sociétés savantes ont annoncé jeudi qu’elles lanceront au début de l’année prochaine un site de “haute qualité d’information et de communication médicale” sur Internet.

Le nom de ce site Web sera medem.com, pour “medical empowerment” (‘habilitation médicale’). Son président sera le Dr Edward J. Fotsch.

Outre l’AMA qui représente quelque 290.000 médecins aux Etats-Unis, participeront à ce projet : l’American Academy of Ophtalmology, l’American Academy of Pediatrics, l’American College of Allergy, Asthma and Immunology, l’American College of Obstetricians and Gynecologists, l’American Psychiatric Association et l’American Society of Plastic and Reconstructive Surgeons.

“Medem.com est le site Web que tous les patients des Etats-Unis attendent”, a déclaré le Dr William H. Mahood, membre du conseil d’administration de l’American Medical Association. Quant au Dr Dunbar Hoskins Jr. , président du conseil d’administration de Medem et vice-président de l’American Academy of Ophtalmology, il a affirmé que “medem.com fournira aux patients un accès à une information qu’ils pourront croire et utiliser avec leurs médecins”, ajoutant qu’une grande partie de l’information aujourd’hui disponible sur le net est “inexacte et hors contexte”.

Ligne éditoriale et business

La nouvelle entité, basée à San Francisco, comprendra "une antenne éditoriale indépendante et une unité commerciale séparé".

Le secteur éditorial sera responsable du contenu et assurera aux patients un accès à “l’information la plus crédible, digne de foi et de la plus haute qualité sur Internet”, souligne un communiqué de l’AMA. De plus, “les patients et les médecins pourront communiquer entre eux de manière confidentielle sur site Web”, via le courrier électronique.

La publicité sur le site Web obéira à de strictes contraintes. L’unité commerciale sera en charge de la conception, du développement et de l’administration du site. Le business plan prévoit que des sponsors soutiennent des programmes d’action en direction du public. A ce jour, aucun sponsor ne s’est cependant déclaré.

Pas encore de sponsors

Certains croient savoir que le site sera gratuit pour le public, mais que les médecins devront payer 70 dollars par mois qui leur seront remboursés par un sponsor. A ce jour, aucun sponsor ne s’est cependant publiquement déclaré.

Des commentateurs n’ont pas caché leur étonnement quant au nom du futur site, tandis que des analystes financiers estiment qu’il sera très délicat pour les sociétés savantes de choisir des sponsors et que le site vive de la publicité sans prendre le risque de cautionner telle ou telle compagnie, tel ou tel produit.

Et certains de rappeler que l’AMA avait essuyé de très sévères critiques l’an dernier lorsqu’elle dut régler 9,9 millions de dollars à Sunbeam Corp. pour rompre un contrat passé en septembre 1997 avec le fabricant de matériel médical. Il s’agissait d’apposer le label de l’AMA sur une gamme de produits de la firme Sunbeam. L’affaire avait entraîé le renvoi ou la démission de cinq hauts responsables de l’AMA, dont son vice-président.

Autant dire que l’AMA devra sérieusement veiller au choix de ses futurs partenaires commerciaux.

Descripteur MESH : Internet , Médecine , Sociétés , Sociétés savantes , Communication , Patients , Médecins , Association , Conseil , Courrier électronique , Éditorial , Électronique , Programmes , Risque , San Francisco

nuance

Recherche scientifique: Les +