Système de santé américain : le programme de Donald TRUMP.

illustrationLa principale mesure du programme du 45ème président des Etats Unis d'Amérique, Donald TRUMP, en matière de santé consiste à abroger l'OBAMACARE et ce dès le premier jour de son mandat.

L'OBAMACARE est la réforme phare du mandat du président Barack OBAMA. Elle oblige les citoyens américains à se doter d'une assurance santé faute de quoi ils s'exposent à des pénalités financières. Les entreprises de plus de 50 salariés doivent également souscrire une assurance santé pour leur personnel. Des aides sont prévues pour les plus démunis.

Même si l'organisation du système semble compliquée, bureaucratique, peu efficace et couteuse, la réforme a tout de même permis à plus de 20 millions d'Américains de se doter d'une assurance santé et d'accéder aux soins, ce qui à travers le prisme européen est un grand progrès.

Mais pour de nombreux Américains, cette réforme n'est ni plus ni moins qu'une détestable ingérence du gouvernement fédéral dans leurs affaires privées et ce d'autant plus qu'elle s'est traduite rapidement par une hausse des cotisations notamment pour les classes moyennes. Elle a donc attisé la colère de nombreux américains contre les démocrates et a offert à Donald TRUMP une vague sur laquelle il n'a eu de cesse de surfer pendant toute la campagne.

Au delà du démantèlement de ce système, ce qui ne sera pas tache aisée, les orientations de Donald TRUMP visent à réduire les coûts de soins de santé par une plus grande libéralisation et plus de transparence:


• Libéralisation des freins existants à la commercialisation des assurances santé

• Extension aux particuliers de la déduction des primes d'assurance santé de leur déclaration fiscale (~ Loi madelin pour tous)

• Extension aux particuliers du compte épargne santé qui permet de verser les remboursements de frais de santé sur un compte épargne rémunéré et peu fiscalisé. Intégration des ces mêmes comptes dans la succession dans des conditions avantageuses.

• Exigence d'une transparence accrue en matière de tarifs de soins de santé notamment pour les médecins, les hôpitaux et les cliniques, de telle sorte qu'il soit facile pour le consommateur de comparer les prix et les services offerts. Les comparateurs de services médicaux sont donc promis à un bel avenir outre atlantique.

• Gestion du système d'aide aux plus démunis (MedicAid) par les États et non par le gouvernement fédéral. Contrairement à ce qui peut être dit, il ne compte supprimer le volet social de l'OBAMACARE.

• Libéralisation de l'importation des médicaments à partir du moment où ils sont sûrs, fiables et moins chers. Donald TRUMP considère que la fourniture de médicament est un service public.

Pour Donald TRUMP, "la meilleure protection sociale, c'est le travail et prendre soin de notre économie contribuera grandement à réduire notre dépendance à l'égard des programmes de santé publique."

Descripteur MESH : Santé , Assurance , Soins , Gouvernement , Gouvernement fédéral , Colère , Économie , Hôpitaux , Médecins , Programmes , Santé publique , Travail

Pratique médicale: Les +