nuance

Faire de l’Institut Curie une référence du transfert de technologies en cancérologie

La stratégie vise à mieux accompagner les chercheurs et les médecins de l’Institut Curie dans la protection, le développement et la commercialisation de leurs inventions, et renforce le soutien pour la mise en place de collaborations avec les entreprises innovantes.

L’Institut Curie a adopté une stratégie ambitieuse pour le transfert de technologies et des partenariats avec des entreprises innovantes. Cette nouvelle dynamique, initiée dans le cadre du plan stratégique MC21 (Marie Curie au XXIe siècle), vise à positionner l’Institut Curie comme une référence pour le transfert de technologies en cancérologie.

La stratégie vise à mieux accompagner les chercheurs et les médecins de l’Institut Curie dans la protection, le développement et la commercialisation de leurs inventions, et renforce le soutien pour la mise en place de collaborations avec les entreprises innovantes.

« L’objectif est d’optimiser l’identification, la promotion et la valorisation de l’ensemble des ressources scientifiques, technologiques et médicales de l’Institut Curie dans une approche d’innovation ouverte », déclare Amaury Martin, à la tête depuis 2016 de la Direction de la Valorisation et des Partenariats Industriels de l'Institut Curie. « Nous avons l’ambition de faire de l’Institut Curie une référence du transfert de technologies en cancérologie qui intègre pleinement le continuum recherche fondamentale, translationnelle et clinique ».

Deux priorités sont placées au cœur du nouveau plan d’action : développer la détection précoce et la maturation des innovations et accélérer la dynamique d’identification et d’accompagnement de projets de start-ups issus des inventions des équipes de l’Institut Curie.
La mise en place d’une offre complète dédiée à l’accompagnement, au financement, et à l’hébergement de projets de création de start-ups issues de l’Institut Curie sera faite, accompagnée de ressources humaines et financières spécifiques. Deux programmes de détection et de maturation des innovations seront en place d’ici à la fin 2017, qui permettront de renforcer la sensibilisation et la formation des chercheurs / médecins aux enjeux de la protection de leurs innovations, afin de mieux repérer et accompagner l’obtention de leurs preuves de concept.

De plus, des efforts seront faits pour consolider les acquis autour de la protection intellectuelle et renforcer la protection sur des secteurs stratégiques tels que les données, la bio-informatique, les technologies médicales, et en second lieu pour faciliter les partenariats avec les entreprises innovantes grâce à une politique incitative interne qui sera mise en place d’ici à 2019 et une politique de signature d’accords cadre avec des entreprises pharmaceutiques au niveau institutionnel.

« Alors que nous célébrons le 150ème anniversaire de la naissance de notre fondatrice, Marie Curie, notre institution doit être moteur pour accompagner les évolutions que traverse actuellement la société, particulièrement dans la définition de la place à accorder à l’innovation. Le défi sera de trouver un juste équilibre entre une recherche ouverte répondant à des questions scientifiques fondamentales, et de veiller au transfert des innovations associant au plus tôt des entreprises partenaires, avec la condition d’un juste partage des revenus pour maintenir la capacité d’investissement de l’Institut », ajoute Amaury Martin.

Pour en savoir plus : https://techtransfer.institut-curie.org/news/innovation/making-institut-curie-reference-technology-transfer-oncology-0

Quelques chiffres :

  • 18 start-ups développées depuis 2003
  • 514 brevets actifs, dont 72 % licenciés
  • 40 nouveaux contrats de recherche en partenariat signés en 2016
  • Plus de 60 nouveaux contrats de recherche clinique à promotion industrielle en 2016
  • 4 accords cadre, alliances ou Chaires industrielles signés depuis début 2015
  • 3 Preuves de Concept en cours au CER

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 



CONTACT:

Contacts presse :
Hopscotch
Perrine Carriau, 33 1 58 65 10 30
pcarriau@hopscotch.fr

 

© 2017 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Transfert , Inventions , Médecins , Recherche , Contrats , Politique , Traduction , Brevets , Informatique , Jurisprudence , Langue , Programmes , Tête

nuance

Recherche scientifique: Les +