nuance

L'α-galactosylceramide, un espoir pour le diabète de type 1 ?

De nouveaux travaux montrent qu'il est possible de prévenir et de traiter le diabète de type 1 chez des souris diabétiques non-obèses (NOD). Le composé utilisé est l'α-galactosylceramide, il agit sur les lymphocytes NK (natural killer). Comme le "tandem" α-galactosylceramide/cellules NK existe aussi chez l'homme, l'α-galactosylceramide pourrait éventuellement être utilisé chez ce dernier.

Il est maintenant établi que les lymphocytes NK sont en nombre réduit chez les souris NOD et que cette diminution contribue au diabète de type 1 chez l'homme.

On sait également que les cellules NK peuvent être activées par l'α-galactosylceramide (α-GalCer) qui se fixe sur les récepteurs CD1d des cellules NK.

Dans la revue Nature Medicine du mois de septembre, deux groupes de recherche indiquent que l'α-GalCer pourrait être une molécule de choix contre le diabète de type 1.

Ces chercheurs ont administré l'α-GalCer à des souris NOD qui restent un modèle de choix dans le diabète auto-immun.

Le traitement par l'α-GalCer a permis d'éviter aux souris de développer un diabète de type 1 et ce même après que l'insulite (infiltration des îlots de Langherans par les lymphocytes) soit établie.

Cette action est directement dépendante des récepteurs CD1d des cellules NK, puisque les chercheurs n'ont noté aucune amélioration de l'état de souris dépourvues de ces récepteurs mais pourtant traitées par l'α-GalCer.

Par ailleurs, les bénéfices observés après le traitement sont associés à une suppression de l'auto-immunité (cellulaire et humorale) contre les cellules β.

Au vu des résultats obtenus, les chercheurs estiment que l'α-GalCer pourrait avoir un avenir dans le traitement du diabète de type 1 chez l'homme.

Source : Nature Medicine september 2001;7(9):1052-1056, 1057-62.

Descripteur MESH : Diabète , Diabète de type 1 , Endocrinologie , Lymphocytes , Cellules , Immunité , Recherche

nuance

Recherche scientifique: Les +