nuance

Quelle relation entre l'asthme et l'obésité chez l'enfant ?

L'augmentation de la prévalence de l'obésité pourrait expliquer le nombre croissant d'asthmatiques chez les enfants. C'est du moins une conclusion de l'étude américaine NHANES III, dont des résultats viennent d'être publiés dans la revue Thorax.

Dans les sociétés occidentales prospères, on a assisté au cours de la dernière décennie une augmentation importante des cas de surpoids ou d'obésité chez les enfants. Parallèlement, l'asthme touche de plus en plus d'enfants.

Afin de mieux cerner la relation entre ces deux tendances, Mutius et al. ont utilisé une partie des données de l'enquête NHANES III (The Third National Health and Nutrition Survey) initiée aux Etats-Unis en 1988. Pour leur analyse, Mutius et ses confrères ont retenu les données des enfants de 4 à 7 ans, soit 7505 individus.

Plusieurs variables ont été recueillies lors de l'étude : prévalence des allergies, exposition à la fumée de tabac, poids à la naissance, allaitement au sein ou encore le nombre de personnes au domicile. L'indice de masse corporelle (IMC) a été également calculé.

Les auteurs ont observé que la prévalence de l'asthme dans cette population augmentait de façon significative avec l'IMC. Si l'on prend en compte les différents facteurs confondants, il subsiste une association significative entre l'asthme et l'IMC. Par exemple, le risque d'asthme serait multiplié par 1,77 chez les enfants dont l'IMC est le plus élevé par rapport à ceux dont l'IMC est dans les valeurs les plus basses.

Par contre, les auteurs n'ont pas observé de relation indépendante entre l'IMC et les maladies atopiques. Dans leur discussion, ils expliquent qu'un poids élevé pourrait être un précurseur de l'inflammation, ce qui serait un élément essentiel pour l'apparition de l'asthme. Par ailleurs, le surpoids aurait des conséquences mécaniques directes sur les voies respiratoires.

Toujours dans Thorax, Chinn et Rona pensent au contraire que la tendance globale vers le surpoids n'explique par l'augmentation du nombre d'enfants asthmatiques. Ces chercheurs du King's College London avaient analysé les données de 1982-1994 d'une étude épidémiologique anglaise : la National Study of Health and Growth.

Source : Thorax 2001;56:835-38, 845-50.

Descripteur MESH : Obésité , Asthme , Surpoids , Enfant , Pneumologie , Prévalence , Association , Fumée , Indice de masse corporelle , Inflammation , Personnes , Population , Risque , Sociétés , Tabac

nuance

Recherche scientifique: Les +