nuance

Une nouvelle technique de transplantation hépatique fait gagner du temps et économiser du sang

Des chirurgiens du centre médical de l’université de l’état de l’Ohio, à Columbus (EU), ont développé une procédure, basée sur une dérivation de la circulation sanguine à la veine cave inférieure, qui facilite la transplantation hépatique et fait gagner selon les auteurs près d’une heure et demie ainsi qu’une réduction de 25% de sang utilisé.

«Les vaisseaux avec lesquels nous travaillons non seulement sont petits, comme l’est la veine cave, mais sont également positionnés de telle façon qu’ils rendent difficile la mise en place du nouveau foie après leur reconnection», explique le docteur Elkhammas, un des chirurgiens à la base de la nouvelle technique.

La méthode développée par Elkhammas et Mitchell Henry consiste à reconstruire, avant la transplantation, une veine cave et à placer des petites veines portes recousues ensemble sur la paroi des vaisseaux pour créer un nouveau passage à la circulation sanguine.

«L'ancienne méthode consistant à relier les extrémités de la veine cave était compliquée du fait du positionnement des veines derrière le foie», a commenté Elkhammas.

«Nous obtenons les mêmes résultats en dérivant la circulation sanguine », a-t-il ajouté avant de conclure en disant que « les patients passent moins de temps sous anesthésie et récupèrent mieux, et nous pouvons ainsi économiser de trois à cinq unités de sang».

Source : Ohio State University Medical Center 30 octobre 2001, Columbus, Ohio.

Descripteur MESH : Transplantation , Transplantation hépatique , Temps , Circulation sanguine , Sang , Veine cave inférieure , Veines , Anesthésie , Foie , Ohio , Patients

nuance

Recherche scientifique: Les +