nuance

Radiothérapie : Le centre Léonard de Vinci s’équipe du robot médical CYBERKNIFE.

illustrationDans le cadre du plan cancer 2014-2019, le centre Léonard de Vinci a décidé d'investir dans un système robotisé qui délivre un genre unique de radiothérapie stéréotaxique appliquée au corps entier, le cyberknife. Ce robot médical, non invasif, sera installé courant 2016 et devrait permettre non seulement de réduire la durée et la toxicité des traitements mais aussi d'améliorer les taux de survies en rémission de patients ayant des tumeurs cancéreuses.

L’acquisition d’un Cyberknife par le Centre Léonard de Vinci est le fruit d’une longue réflexion menée entre les équipes médicales, paramédicales et administratives du Pôle, dans un soucis constant d’amélioration du parcours de soins du patient, de la qualité et de la sécurité des soins.

La position géographique stratégique du Centre Léonard de Vinci, les indications croissantes de radiothérapie stéréotaxique, la présence d’une équipe expérimentée déjà en place, la volonté de proposer une nouvelle offre de soins pensée pour le territoire sont autant d’éléments qui ont orientés le groupe de réflexion vers l’achat d’un Cyberknife conçu par la société Accuray.

Alternative à  la chirurgie ou à la radiothérapie pour certaines lésions telles les lésions intracrâniennes primitives ou secondaires, os, poumon, foie, prostate, le Cyberknife est non invasif. Il peut se résumer à un accélérateur linéaire fixé sur un bras robotisé.  Grâce à ce bras articulé, le Cyberknife tourne autour du patient en lui administrant des rayons avec une précision infra millimétrique.

Le système est asservi par un logiciel de guidage par imagerie qui permet un recentrage continu en repositionnant perpétuellement le faisceau en fonction du déplacement de la tumeur ou des mouvements respiratoires du patient.

En terme de bénéfices pour le patient, le Cyberknife en administrant une dose élevée de rayons avec une précision infra millimétrique, permet de minimiser les dommages causés aux tissus sains adjacents. Le système est indolore et ne nécessite aucune anesthésie. Il présente moins d’effets secondaires. Le confort des patients est amélioré par  une contention non invasive.  La durée du traitement est raccourcie.  Une à cinq séances sont nécessaires pour irradier la tumeur contrairement à un traitement classique nécessitant en moyenne 30 à 40 séances.

Ce Cyberknife viendra compléter l’équipement actuel du centre déjà composé d’une tomothérapie, de deux accélérateurs linéaires Elekta, un scanner dédié, une machine de radiothérapie de contact. Mise en service en février 2014, la tomothérapie permet aujourd’hui de traiter environ 30 personnes par jour. Afin de répondre aux demandes croissantes de prise en charge, une  deuxième tomothérapie sera fonctionnelle en 2016. Au total, aménagement compris c'est un investissement, de l'ordre de 4 millions d'euros HT, auquel procèdera le centre Léonard de Vinci en 2016.

La mise en place du Cyberknife s'inscrit dans la mise en œuvre du troisième Plan Cancer 2014-2019, qui a été élaboré autour de quatre grands axes :
- Guérir plus de personnes malades ;
- Préserver la continuité et la qualité de vie ;
- Investir dans la prévention et la recherche ;
- Optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre le cancer ;
et dans le contexte particulier de la Région Nord Pas de Calais qui occupe la première place des régions françaises pour l'augmentation du nombre de nouveaux cas de cancers (17000 nouveaux cas par an) ainsi que pour la mortalité qui leur est liée.

Le plan cancer 3 : 2014-2019 s’organise autour de priorités dont :
- Guérir plus de personnes malades ;
- Préserver la continuité et la qualité de vie.

Plusieurs actions sont envisagées :

- Garantir la qualité et la sécurité des prises en charge et plus particulièrement pour la radiothérapie assurer à chacun l’accès à la technique de radiothérapie la plus adaptée.
- Garantir une offre adaptée en équipements de radiothérapie sur le territoire et améliorer la lisibilité afin de faciliter les orientations adéquates des patients et réduire les délais d’accès. »

Les indications de radiothérapie stéréotaxiques ne cessent d’augmenter et font partie intégrantes des recommandations nationales (métastases cérébrales, métastases osseuses ; situation oligométastatique, tumeurs pulmonaires, métastatases et tumeurs hépatiques ; réirradiation (ORL)) ou sont en cours d’études (cancer de la prostate ; cancer du sein).

 

A propos du centre Centre Léonard de Vinci

Le Centre Léonard de Vinci compte :

-              5 radiothérapeutes

-              4 physiciens

-              3 dosimètristes techniciens en physique et radioprotection

-              11 manipulateurs

-              1 aide-manipulateur

-              1 qualiticienne

 

Le centre LDV traite environ 150 patients par jour du lundi au vendredi de 8h à 19h.

Il ouvre exceptionnellement le samedi de 8h à 12h30.

 

A propos du Pôle Médical d’Imagerie et de Cancérologie du Pont St Vaast

Le Pôle Médical d’Imagerie et de Cancérologie du Pont St Vaast gère trois centres d’imagerie avec scanner, IRM, angiographie numérisée et plateau radiologique standard (mammographie, ostéodensitométrie, échographie….) et trois centres de radiothérapie et d’oncologie.

Imagerie
o Clinique radiologique du Pont St Vaast à Douai
o Centre d’IRM de Dechy (partenariat public/privé avec le Centre Hospitalier de Douai)
o Cabinet radiologique les Arcades à Sin le Noble


Radiothérapie et oncologie
o Centre Léonard de Vinci à Dechy (10 lits d’hospitalisation en Médecine (Chimiothérapie), 1 unité de Chimiothérapie ambulatoire de 20 places, 1 place de Médecine en hospitalisation à temps partiel) (deux accélérateurs, 1 scanner, 1 TOMO, 1 contacthérapie)
o Centre Galilée à Lille (deux accélérateurs, un scanner)
o Centre de radiothérapie de Lens (partenariat public/privé avec le Centre Hospitalier de Lens) (un accélérateur)

Praticiens

- Radiothérapeutes

Docteur Damien CARLIER
Docteur Franck DARLOY
Docteur Marc TOKARSKI
Docteur Lyse UCLA
Docteur Honorine KOUTO
Docteur Nicolas REZVOY
Docteur Olimpia OLSZYK
Docteur Louis GRAS

- Oncologues

Docteur Claire GIRAUD
Docteur Virginie POTTIER
Docteur Olivier ROMANO
Docteur Fabienne WATELLE
Docteur Armelle CATY

- Soins de support

Docteur Claire DAUMONT
Docteur Fabienne JOLY

- Radiologues

Docteur Jean Marc CATESSON
Docteur Franck FABER
Docteur Pierre TARTAR
Docteur Patrick LOOTVOET
Docteur Hervé PEZZETTA
Docteur Jean Louis DUPONCHELLE
Docteur Hélène LEGGHE
Docteur Arnaud BEAUGUITTE
Docteur François BONNEL
Docteur Pascal MASSON
Docteur Eric BELGUEDJ
Docteur Brigitte LAURENS
Docteur Matthieu FAIVRE


Pour en savoir plus :
- Le site internet dédié Cyberknife www.clinique-psv.fr
- L’équipe de physique à contacter au 0327086060

 

Crédit photo : Saginaw Future

Descripteur MESH : Radiothérapie , Patients , Tumeurs , Soins , Pont , Personnes , Prostate , Qualité de vie , Physique , Médecine , Sécurité , Lens , Vie , Bras , Temps , Recherche , Tissus , Tumeurs de la prostate , Tumeurs du sein , Anesthésie , Virginie , Poumon , Mortalité , Mammographie , Lutte , Logiciel , Lits , Internet , Hospitalisation , Fruit , Foie , Déplacement , Angiographie

nuance

Hôpital: Les +