nuance

Prévention coronarienne : l'association simvastatine + acide nicotinique plus efficace que les antioxydants

Chez des patients coronariens, l'association simvastatine et acide nicotinique permet de réduire de façon marquée le risque cardiovasculaire et la progression de la sténose coronaire. Par contre, les antioxydants n'apportent pas de bénéfice, indique un essai publié dans le New England Journal of Medicine.

Cet essai est publié dans le numéro du 29 novembre du NEJM. Son objectif était de comparer plusieurs stratégies de prévention chez des patients coronariens avec des concentrations en HDL-cholestérol basses et en LDL-cholestérol normales.

Dans leur article, Brown et al. expliquent que l'essai randomisé et en double insu à été mené pendant trois ans auprès de 160 participants âgés en moyenne de 53 ans. Quatre traitements ont été étudiés :

- simvastatine et acide nicotinique - antioxydants (vitamine E, C, beta carotène et sélénium) - simvastatine, acide nicotinique et antioxydants - placebos

Les critères de comparaison étaient la progression de la sténose coronaire, les concentrations en cholestérol et les infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, décès et procédures de revascularisation.

Les meilleurs résultats ont été obtenus avec la combinaison simvastatine-acide nicotinique. En moyenne, les concentrations en LDL-cholestérol avaient diminué de 42 % et celles en HDL-cholestérol augmenté de 26 %. La progression de la sténose, mesurée par angiographie, avait régressé de 0,4 %, observent les chercheurs qui ajoutent que c'est le seul groupe où une régression a été observée. La fréquence des épisodes cardiovasculaires était bien plus faible qu'avec les placebos : 3 % comparé à 24 %.

Les taux de cholestérol étaient similaires dans le groupe placebo et antioxydants mais la progression de la sténose était moins marquée avec les antioxydants. Une tendance similaire a été observée pour les complications cardiovasculaires (21 % avec les antioxydants et 24 % avec le placebo).

Enfin, les patients qui avaient reçu la combinaison simvastatine, acide nicotinique et antioxydants ont eu de moins bons résultats que ceux qui étaient uniquement sous simvastatine et acide nicotinique, ce qui laisse penser que les antioxydants contrarient les effets des deux autres molécules.

Dans un éditorial qui commente ces résultats, Freedman souligne que ces données confirment que la modification du profil de cholestérol apporte des bénéfices certains aux patients coronariens. Toutefois, il n'est pas certain que les bénéfices observés puissent se retrouver chez les patients avec des taux de HDL normaux mais des taux de LDL élevés. Et si les antioxydants n'ont pas démontré leur efficacité dans cette étude, il se peut que cela soit différent avec d'autres profils lipidiques.

Source : N Engl J Med 2001;345:1583-92,1636-7

Descripteur MESH : Acide nicotinique , Simvastatine , Association , Antioxydants , Patients , Risque , Cholestérol , Hypercholestérolémie , Placebo , Vitamine E , Accidents , Sélénium , Myocarde , Infarctus du myocarde , Infarctus , Éditorial , Angiographie

nuance

Recherche scientifique: Les +