nuance

La TEP dans le diagnostic de la récidive du cancer du sein

Une étude comparative longitudinale publiée dans le Journal of Nuclear Medicine semble indiquer que l’utilisation de la tomographie par émission de positons (TEP) est un outil diagnostic fiable et meilleur que l’imagerie classique, pour détecter la récidive du cancer du sein.

Cette étude a comparé le pronostic clinique de 61 femmes préalablement traitées pour un cancer du sein, en utilisant à la fois la TEP (traceur :18-FDG) et une technique d’imagerie classique (IC) telle que les rayons X, la tomographie, l’IRM ou l’échographie, sur un suivi moyen de 6 mois.

Six femmes présentant des signes de récidive en IC mais ayant un résultat négatif par la TEP, n’ont présenté aucun symptôme de la maladie au moins jusqu’à la fin de l’étude.

Sur les neuf femmes IC négative/TEP positive, six ont présenté une récidive et ont été soumises à un traitement additionnel.

La TEP a également aidé à mieux estimer le temps de rémission, montrant, globalement, une sensibilité de 93% et une spécificité de 84%, contre 79% et 68% pour l’IC.

Les auteurs insistent sur l’impact du dépistage précoce des récidives et des métastases, expliquant que les six femmes diagnostiquées pour une récidive par la TEP et trouvées négatives par IC, ont pu bénéficier de traitements thérapeutiques appropriés.

Cependant, ils précisent que ces six femmes ont fini par récidiver, mais que l’apparition de leur maladie a été retardée grâce au dépistage précoce par la TEP de la récidive.

Source : J Nucl Medicine 7 mars 2002, issue de mars Society of Nuclear Medicine

PI

Descripteur MESH : Diagnostic , Récidive , Tomographie , Tumeurs du sein , Étude comparative , Tomographie par émission de positons , Femmes , Maladie , Mars , Pronostic , Rayons X , Temps

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib