nuance

Lien entre l’exposition aux PCB type dioxine et le cancer du sein

Bien que de nombreuses études n’aient pas réussi à démontrer un lien de cause à effet entre l’exposition aux polychlorobiphényles (PCB) et un risque augmenté de cancer du sein (voir dépêche Caducee), une étude cas/contrôle canadienne, publiée dans le journal américain d’épidémiologie, fait état d’un lien entre les niveaux élevés de PCB de type dioxine dans le plasma et une incidence de la maladie.

Alain Demers (Department of Preventive Oncology and Epidemiology, Cancer Care Manitoba, Winnipeg, Canada) et al ont examiné les liens entre 14 sortes de PCB retrouvés dans le plasma et le risque de cancer du sein parmi 314 femmes avec un cancer et un groupe contrôle de 523 femmes saines.

Il existe en théorie 209 PCBs ou congénères distincts qui se différencient par le nombre et la position des atomes de chlore sur la molécule de biphényle allant du CB1 (2-monochlorobiphényle) au CB209 (décachlorobiphényle). Les congénères de PCB sont communément désignés par CB suivi d’un numéro correspondant à leur structure selon la nomenclature proposée par Ballschmiter et Zell.,1980. Le nombre et la position relative des atomes de chlore dans la molécule déterminent les propriétés fondamentales de ces composés et leur activité biologique (source : IFREMER).

Comparées aux contrôles, les femmes ayant un cancer ont présenté des taux de PCB plasmatiques plus importants concernant les PCB 99, 118 et 156.

Un lien entre le risque d’un cancer du sein et les PCB 118 et 156 a été établi (OR=1,60 et 1,80, respectivement, entre le 4ème et le 1er quartile). Ces résultats montrent que le risque de cancer du sein est associé à l’exposition à des PCB du type de la dioxine.

Un lien a été établi entre la concentration totale des trois congénères mono-ortho substitués 105, 118 et 156, équivalents à la 2,3,7,8-tetrachhlorodibenzo-o-dioxine (OR=2,02, IC95%=1,24-3,28, entre 4ème et 1er quartile).

Les résultats permettent d’expliquer, d’après les auteurs, les différences observées entre les cas et les contrôles concernant lez voies métaboliques impliquées dans la transformation des oestrogènes et celles des mono-ortho PCBs.

Source : American Journal of Epidemiology 2002;155(7):629-35

PI

Descripteur MESH : Risque , Tumeurs du sein , Incidence , Maladie , Polychlorobiphényles , Femmes , Chlore , Canada , Oestrogènes

nuance

Recherche scientifique: Les +