nuance

Paris parraine la journée nationale de l’audition

A l’occasion de la 5ème journée nationale de l’audition qui se tiendra le 15 mai prochain, Paris participe activement aux actions de sensibilisation et de prévention du handicap auditif, notamment en renforçant ses actions au niveau scolaire. La ville de Paris associe l’ensemble des mairies d’arrondissement à cette manifestation, à grand renfort de communication sur le thème de l’information et de la prévention de la perte auditive, qui touche près de cinq millions de nos concitoyens, et de plus en plus les jeunes.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le handicap auditif ne touche pas seulement la population vieillissante (40% des malentendants ont moins de 55 ans) puisque la moitié des malentendants sont actifs.

Même si les techniques d’appareillage auditif et les greffes d’implants cochléaires ont considérablement progressé ces dix dernières années (et Jérôme Goust, président de l’association ‘Journée nationale de l’Audition’, a rappelé dans sa conférence de presse qu’il ne serait pas là à nous parler sans ces progrès réalisés), il reste néanmoins de gros efforts à réaliser en matière d’intégration des malentendants dans la société.

En effet, le handicap auditif est encore perçu de manière négative, et les personnes atteintes préfèrent souvent s’enfermer dans l’exclusion (même les parents dont un enfant a été dépisté à l’école cherchent d’autres causes aux problèmes auditifs de leur enfant), alors que de la bouche même de J. Goust, «le propre de l’homme est de communiquer».

Le président de la journée nationale de l’audition a notamment souligné « qu’il restait par exemple beaucoup à faire pour inciter l’apprentissage de la lecture labiale », dès le dépistage d’une malentendance, aussi faible soit-elle, «car elle peut aboutir à terme à une surdité», a ajouté le président.

J Goust a également rappelé que le dépistage de la perte auditive reste insuffisant en France, notamment dans les écoles, ce qu’a approuvé Eric Ferrand, adjoint au maire de Paris chargé de l’école.

A ce propos, et en plus des nombreux dépliants informatifs réalisés à l’occasion de la journée de l’audition, un numéro vert a été créé par le biais de l’association RESO, pour toute information sur le handicap auditif et ses symptômes, il s’agit du 0800232600.

Autour de la journée nationale de l’audition qui se tiendra le 15 mai, avec notamment de nombreuses actions de la ville de Paris dans les mairies d’arrondissement (tests d’audition), auprès des employés municipaux (courriers personnels d’informations) ainsi que de toute la population parisienne, un colloque sur le thème ‘Reculer les frontières de la communication’ aura lieu au conservatoire national des arts et métiers à Paris.

De même une action municipale dans les écoles sera menée du 13 au 17 mai, avec distribution de brochures explicatives sous forme de bandes dessinées notamment.

«La journée de l’audition n’étant pas un événement parisien, aussi important soit-il», J. Goust tient à ce que cette manifestation soit nationale (il y aura notamment un colloque à Toulouse sur les conséquences de l’explosion de l’usine AZF, qui a touché 522 personnes concernant l’audition uniquement) et puisse sensibiliser toutes les personnes qui ignorent les risques nombreux de perte d’audition, en particulier les jeunes subissant les conséquences de la musique amplifiée (baladeurs, concerts, boîtes de nuit).

Source : Hôtel de Ville de Paris, Association Journée Nationale de l’Audition, Paris 1er arrondissement, 25 avril 2002

PI

Descripteur MESH : Santé , Paris , Communication , Malentendants , Personnes , Enfant , Population , Association , Bouche , Brochures , Dépliants , France , Lecture , Lecture labiale , Musique , Parents

nuance

Recherche scientifique: Les +