nuance

L’aspirine en prévention secondaire coronarienne possèdera le meilleur rapport coût/efficacité

Une étude prospective de simulation informatique, destinée à estimer l’augmentation du rapport coût/efficacité des thérapies préventives cardiovasculaires dans les 25 prochaines années, montre un avantage à l’aspirine versus l’anti-plaquettaire clopidogrel (plavix®). Les résultats sont présentés dans la dernière édition du New England Journal of Medicine.

L’aspirine et le clopidogrel réduisent le risque cardiovasculaire chez le patient coronarien. Devant l’augmentation des traitement préventifs par ces molécules, Jean-Michel Gaspoz et ses collaborateurs de l’école de médecine Erasmus à Rotterdam (Pays Bas) ont cherché à évaluer le rapport coût/efficacité engendré par l’utilisation de chacun de ces médicaments, ou les deux ensemble.

Les chercheurs ont réalisé cette étude à l’aide du Coronary Heart Disease Policy Model, une simulation informatique de la population américaine, pour évaluer l’augmentation du rapport coût/efficacité (en dollars par année de vie gagnée) dans différentes configurations de traitements, parmi une cohorte de patients coronariens de plus de 35 ans, de 2003 à 2027.

Quelque soient les stratégies employées, la prescription d’aspirine seule a montré qu’elle était une option attractive (11000 $ par année de vie gagnée) en prévention secondaire des accidents cardiovasculaires. Pour comparaison, le clopidogrel seul ou pris en combinaison avec l’aspirine coûterait 130000 $ par année de vie gagnée.

Si le clopidogrel avait un prix abaissé entre 70% et 82%, le rapport coût/efficacité serait ramené à 50000 $ par année de vie gagnée.

Source: N Engl J Med 6 juin 2002;346(23):1800-6

PI

Descripteur MESH : Prévention secondaire , Informatique , Simulation , Édition , Vie , Accidents , Médecine , Patients , Population , Risque

nuance

Recherche scientifique: Les +