nuance

Epidémiologie du cancer du sein chez les manipulatrices radio américaines : les risques de mortalité diminuent avec les normes d’exposition imposées

On sait que les manipulatrices d’appareils de radiologie exposées à des doses élevées de rayons X, ont davantage de risque de mortalité par cancer du sein, mais on ne connait pas vraiment l'influence de la durée d’exposition aux radiations faibles à modérées sur ce risque. Une analyse rétrospective depuis 1926 jusqu’en 1982 montre que les femmes employées avant 1940 présentent un risque de mortalité 3 fois supérieur aux femmes employées après 1960, suggérant que les limitations d’exposition recommandées aujourd’hui sont responsables de la baisse observée.

Pour évaluer la mortalité par cancer du sein parmi les manipulatrices radio aux Etats Unis, Aparna Mohan et ses collaborateurs (National Cancer Institute, Minneapolis, Minnesota, et Ecole de médecine Johns Hopkins, Baltimore, Maryland) ont interviewé 69525 techniciennes en radiologie ayant débuté entre 1926 et 1982 leur travail.

Les auteurs ont trouvé, après ajustement des différentes variables liées aux conditions de vie des femmes et à leur histoire médicale, que le risque de mortalité par cancer du sein était multiplié par presque 3 pour les femmes ayant commencé à travailler avant 1940, comparées aux femmes ayant débuté leur activité après 1960 (RR=2,96 IC95%=1,22-7,00).

Les auteurs pensent donc que la diminution de l’incidence des cas de cancer du sein parmi les manipulatrices depuis les années 40, est essentiellement due aux normes imposées concernant la limitation de la durée d’exposition aux radiations.

Source: J Natl Cancer Inst19 juin 2002;94(12):943-8

PI

Descripteur MESH : Femmes , Mortalité , Tumeurs du sein , Radiologie , Radio , Risque , Rayons X , Baltimore , Histoire , Maryland , Médecine , Minnesota , Travail , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +