nuance

Tuberculose : les souches résistantes gagnent encore du terrain

La résistance aux antituberculeux est en augmentation au Botswana depuis 1995. Des résultats récemment publiés indiquent le besoin urgent d'une amélioration des moyens de contrôle de la tuberculose afin de prévenir l'émergence de toute nouvelle résistance.

Dans cet article paru dans le Lancet, les auteurs rappellent que le taux de résistance aux antituberculeux était seulement de 3% au début des années 90 aux Botswana malgré une augmentation très nette de la prévalence de la tuberculose.

Afin de mieux comprendre la relation entre la tuberculose et le VIH, Lisa Nelson (CDC d'Atlanta) et ses confrères ont mené depuis 1995 une étude au Botswana sur la prévalence de la tuberculose et du VIH chez les sujets tuberculeux. Ils ont mis en évidence depuis 2002 que près de 60% des personnes infectées par Mycobacterium tuberculosis étaient aussi infectées par le VIH. Par ailleurs, 10% des nouveaux patients porteurs de M. tuberculosis étaient porteurs d'une souche résistante à au moins un antituberculeux.

D'après les commentaires de Nelson, ces données indiquent "une augmentation de la transmission de souches résistantes" au Botswana. "Des interventions plus efficaces sont encore nécessaires pour contenir la tuberculose au Botswana et éviter encore plus de résistance". Parmi les priorités : la détection des cas, le contrôle de la transmission de la tuberculose dans les hôpitaux et les prisons et la prise en charge du traitement.

Source : Lancet 2005; 366: 488–90

Descripteur MESH : Tuberculose , Botswana , Antituberculeux , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Prévalence , Hôpitaux , Patients , Personnes , Prisons

nuance

Recherche scientifique: Les +