nuance

Pas de risque de gliome avec les téléphones mobiles

D’après une étude publiée dans le British Medical Journal, l’utilisation de téléphones mobiles n’est pas associée à une augmentation du risque de gliome, tumeur du système nerveux central la plus fréquente chez l’adulte.

L’étude a été conduite dans cinq régions du Royaume-Uni. Elle a impliqué 966 personnes ayant reçu un diagnostic de gliome et plus de 1700 personnes contrôles. Le risque de gliome a été étudié en relation avec le degré d’utilisation du téléphone portable évalué d’après les informations fournies par les participants.

Globalement, les chercheurs n’ont pas mis en évidence d’augmentation du risque de gliome avec l’utilisation des téléphones portables. Ils ont néanmoins noté une légère augmentation de ce risque si l’on considère le côté du cerveau où le téléphone est le plus utilisé. Cependant, le risque est apparu légèrement réduit de l’autre côté, ce qui rend l’interprétation difficile. Ils expliquent ce résultat par un éventuel biais induit par le mode de recueil des informations sur l’utilisation des portables auprès les participants.

Source : BMJ Online First bmj.com. Hepworth et al. 2006, Mobile phone use and risk of glioma in adults: case-control study

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Risque , Gliome , Système nerveux , Système nerveux central , Personnes , Téléphone , Cerveau , Diagnostic , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +