nuance

La génétique chasse les lipides

Trois groupes de recherche viennent de rapporter l’identification de sept nouveaux gènes et loci associés aux taux de lipides plasmatiques dont le HDL-cholestérol, LDL-cholestérol et les triglycérides. Les auteurs ont également recherché s’il existait une association entre les formes de ces loci et le risque coronarien.

Ces travaux de génétique ont été menés séparément par des équipes dirigées par James Scott (Imperial College, Londres), Goncalo Abecasis (Université du Michigan), et Sekar Kathiresan (Broad Institute et Ecole de Médecine d’Harvard). Les résultats ont été publiés ces derniers jours sur le site internet de la revue Nature Genetics.

Ils confirment tout d’abord la place de gènes qui avaient déjà été identifiés comme étant liés aux taux de lipides plasmatiques tout en rapportant la découverte de sept nouveaux sites. En raison du lien étroit entre le profil lipidique et le risque coronarien, les auteurs ont testé l’association qui existait entre certains variants génétiques et le risque de maladie coronarienne. Ils ont ainsi montré que des variations associées à des concentrations de LDL-cholestérol plus élevées étaient associées à une augmentation du risque coronarien.

Source : Nature Genetics 2008 ; doi:10.1038/ng.2007.61 ; doi:10.1038/ng.76 ; doi:10.1038/ng.75

SRCaducée.net©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Génétique , Cholestérol , Hypercholestérolémie , Risque , Gènes , Lipides , Association , Recherche , Nature , Internet , Londres , Maladie , Maladie coronarienne , Médecine , Michigan , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +