nuance

Agendia acquiert les droits de la découverte d'un mécanisme important de résistance aux médicaments dans le cancer du sein qui mènera possiblement à un test de sensibilité de l'Herceptine(R)

AMSTERDAM, October 15 /PRNewswire/ -- Agendia BV, leader mondial dans le domaine en pleine évolution des diagnostics moléculaires, a annoncé aujourd'hui qu'elle a acquis les droits de la découverte d'un mécanisme important de résistance au médicament Herceptine(R), fréquemment utilisé dans le traitement du cancer du sein, dont il est question dans l'édition du 15 octobre de la revue scientifique « Cancer Cell ».

Le médicament à base d'anticorps Herceptine(R) cible la protéine HER2, qui est hyperactive dans un cancer du sein sur quatre environ et qui contribue au comportement agressif des cellules cancéreuses. De saisissantes réactions initiales sont observées en combinaison avec la chimiothérapie chez plus de la moitié des patientes traitées. Cependant, la majorité des patientes ayant réagi au médicament ont finalement développé une résistance aux traitements à base d'Herceptine. Le laboratoire du directeur scientifique d'Agendia, le professeur René Bernards, a publié aujourd'hui une méthode rapide pour déterminer les biomarqueurs liés à l'insensibilité aux médicaments anticancéreux dans la culture cellulaire et a utilisé la technologie pour trouver un mécanisme de résistance au traitement du cancer à base d'Herceptine. Ses travaux de recherche ont aussi démontré que ces biomarqueurs ont effectivement une valeur prédictive chez les patientes traités avec ce médicament, validant ainsi l'approche employée.

« La disponibilité des biomarqueurs qui prévoient des réactions à une cancérothérapie est essentielle à l'utilisation rationnelle de médicaments anticancéreux en clinique. La compréhension du mécanisme moléculaire de résistance aux médicaments peut s'avérer cruciale pour déterminer les patients qui ne réagissent pas au traitement et peut permettre de concevoir des protocoles thérapeutiques plus efficaces », a déclaré René Bernards. « Bien que d'autres travaux de recherche soient nécessaires pour valider davantage nos constatations, la méthode s'applique généralement pour trouver des mécanismes de résistance aux médicaments et devrait accélérer le développement des biomarqueurs associés à l'insensibilité au traitement. »

La technologie utilisée repose sur l'inactivation simultanée de milliers de gènes par le biais d'un processus connu sous le nom d'interférence ARN dans les cellules sensibles à un médicament anticancéreux spécifique. Si l'inactivation d'un gène spécifique confère de la résistance à un médicament anticancéreux, les cellules abritant le gène inactivé peuvent continuer de croître en présence du médicament anticancéreux et peuvent être facilement identifiées. Dans le cadre de cette étude, la déréglementation de la voie phosphatidylinositol 3-kinase, qui a subi une mutation dans plus de la moitié de l'ensemble des tumeurs cancéreuses du sein, a été identifiée comme un mécanisme important d'insensibilité aux traitements à base d'Herceptine.

« Nous sommes très excités par ces constatations et heureux du fait que nous ayons été en mesure de garantir les droits », a commenté le Dr Bernhard Sixt, PDG d'Agendia. « Il est probable qu'un mécanisme semblable contribue à l'insensibilité à d'autres traitements anticancéreux ciblant le récepteur EGF dans le cancer du côlon et du poumon. » Agendia mettra au point un diagnostic à base de microréseaux afin d'identifier ce mécanisme de résistance aux médicaments.

À propos d'Agendia

Basée à Amsterdam, aux Pays-Bas, Agendia est un leader mondial dans le domaine des diagnostics basés sur l'analyse de l'expression génétique et compte trois produits sur le marché. La société se concentre sur la mise au point et la commercialisation de tests de diagnostic à l'aide du profil d'expression génétique de la tumeur. Agendia a été la première société à recevoir l'approbation de la FDA pour son test du cancer du sein, le MammaPrint(R), qui prédit le risque de récurrence du cancer du sein. Son deuxième produit à base de microréseaux, CupPrint(R)(i), est un test de diagnostic permettant de déterminer l'origine d'une métastase dans un type de cancer appelé « cancer d'origine primaire inconnue ». De plus, Agendia a récemment présenté son nouveau profil pronostique du cancer du colon, le ColoPrint(R), qui fait actuellement l'objet de validations supplémentaires. Agendia entretient des relations étroites avec plusieurs centres universitaires de premier plan en vue de développer des tests diagnostiques de pointe pour le dépistage du cancer. Agendia propose aussi son expertise aux sociétés pharmaceutiques se consacrant au développement de médicaments personnalisés hautement efficaces dans le domaine de l'oncologie.

(i) Le CupPrint(R) repose sur une licence de la base de données TUA d'AviaraDx

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Tumeurs du sein , Édition , Cellules , Génétique , Recherche , Compréhension , Diagnostic , Comportement , Gènes , Anticorps , Mutation , Poumon , Côlon , Risque , Sociétés , Technologie , Tumeurs , Tumeurs du côlon , Base de données

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +