nuance

Un masque facial qui tue le virus de la grippe porcine est en préparation pour combattre la pandémie

HONG KONG, April 27 /PRNewswire/ -- Filligent, une société de biotechnologie basée à Hong Kong, mobilise les stocks de son BioMask anti-infectieux afin de lutter contre la propagation mondiale de la nouvelle souche mexicaine mortelle de grippe aviaire. Le BioMask est le premier masque facial médical à détruire le virus de la grippe aviaire dans les secondes qui suivent le contact, tout en conservant la capacité respiratoire nécessaire pour les enfants et les personnes qui travaillent avec le public, souvent les premiers à décéder lors d'un épisode contagieux. « Les organisations humanitaires et les gouvernements sont en première ligne pour limiter l'infection, notamment parmi les enfants. », a déclaré Melissa Mowbray-d'Arbela, PDG de la société. « Nous assignons nos ressources pour répondre à leurs besoins. Le BioMask a été conçu spécifiquement pour des situations comme celles-ci. »

Selon les experts en pandémie, un masque facial efficace qui tue les germes comme le BioMask, pourrait réduire le nombre de cas d'un million à six au cours des premiers mois d'une pandémie. À ce jour, la nouvelle souche de grippe porcine a tué plus de 81 personnes au Mexique et s'est étendue aux Etats-Unis puis, via les routes aériennes, à la Nouvelle-Zélande. Le confinement est crucial. « Nous devons gagner du temps pour que les antiviraux ou des vaccins soient distribués ou, en cas de résistance aux médicaments, qu'ils soient élaborés. », a indiqué le PDG de Filligent. « Le BioMask a été homologué par la Communauté européenne ; il tue 99,9 % des bactéries et des virus par contact et est une arme puissante pour confiner la propagation de la grippe porcine, une souche de la grippe aviaire.

Le virus de la grippe aviaire peut survivre sur les mains et les surfaces pendant des heures, voir des jours entiers. La transmission entre personnes peut également se produire en touchant des surfaces contaminées. Le BioMask auto-désinfectant réduit le risque de contamination croisée en tuant continuellement les germes. Puisqu'il reste stérile même après contact, le BioMask est particulièrement recommandé pour les enfants qui ont tendance à être tout aussi imprudents qu'agités lorsqu'ils portent un masque facial.

Filligent a conçu le BioMask pour affronter la rigueur de la logistique pandémique. En plus d'être aussi économique qu'un masque standard, il protège contre la contamination fongique et résiste à des conditions extrêmes telles que l'humidité, la chaleur ou le froid. Peu encombrant, sa fabrication peut être fortement augmentée. « Nous travaillons avec des détaillants et des organisations humanitaires pour mettre à disposition des personnes le BioMask et nos autres produits anti-infectieux dès que possible. »

À propos du BioMask

Le BioMask est basé sur une technologie de « filtration intelligente » et est fabriqué à partir d'un matériau multicouche scientifiquement développé et testé, possédant dans sa structure interne une couche active unique, aux propriétés antimicrobiennes extrêmement ciblées. Cette couche active détecte, piège puis détruit rapidement et efficacement les germes pathogènes dans les minutes qui suivent le contact.

Cette couche de textile brevetée BioFriend(TM) CAPTURE les germes pathogènes en simulant les emplacements des cellules humaines auxquelles ils s'attachent normalement ; puis elle les DÉTRUIT en brisant leurs surfaces (virus) et leurs parois cellulaires (bactérie). De nombreux virus, y compris les virus de la grippe, sont connus pour se fixer à un résidu d'acide sialique sur la surface de la membrane cellulaire humaine. L'agent fixateur dans le textile BioFriend(TM) simule l'action de fixation de l'acide sialique sur les virus de la grippe.

Les masques faciaux traditionnels (y compris les masques chirurgicaux standards et N95) n'éliminent pas les germes pathogènes présents dans l'air. Ils sont seulement basés sur un concept passif de filtration mécanique. Par conséquent, les microbes sur ou à l'intérieur du masque peuvent survivre pendant plusieurs heures, augmentant ainsi considérablement la possibilité d'une contamination croisée. Comparé au masque facial N95 ajusté, le BioMask est largement supérieur en termes d'efficacité, de confort et de capacité respiratoire.

Dans le cadre des procédures d'essai de la Communauté européenne, le BioMask a été soumis à une pulvérisation du virus de la grippe aviaire qui équivaut à 50 fois la quantité contenue dans un éternuement normal. (La grippe porcine mexicaine est une souche du virus de la grippe aviaire.) Plus de 99,9 % des virus ont été tués après moins d'une minute. Des essais similaires ont été menés avec d'autres pathogènes importants et les résultats sont identiques. Testé sur les principales voies d'exposition, orales et dermiques, le BioMask n'a présenté aucun effet nocif pour l'homme. Le BioMask a été testé pour la biocompatiblité dermique selon les normes reconnues internationalement et exposées dans la norme ISO10933 : Évaluation biologique des appareils médicaux. Des tests ont été menés pour évaluer la cytotoxicité des cellules, l'irritation cutanée au contact, et la sensibilité épidermique après contact répété. Aucune cytotoxicité, irritation ou incidence de sensibilité n'a été observée.

Le BioMask est le premier d'une gamme de nouveaux produits de Filligent consacrée aux soins antimicrobiens individuels, BioFriend(TM), et dont la commercialisation a été lancée cette année. En suivant la directive 93/42/EEC de la Communauté européenne sur les appareils médicaux, Filligent a répondu aux exigences sévères de la Communauté européenne en matière de conception, d'efficacité et de sécurité pour son nouveau BioMask « tueur de germes ».

À propos de BioFriend(TM)

En 2008, Filligent a développé une technologie révolutionnaire, BioFriend(TM), qui élimine les virus et les bactéries transmis par contact. La technologie moléculaire de BioFriend peut être appliquée aux substrats tels que la fibre de rayonne et le coton. BioFriend(TM) capture les germes pathogènes en simulant les emplacements des cellules humaines auxquelles ils s'attachent normalement, puis elle les DÉTRUIT en brisant leurs surfaces (virus) et leurs parois cellulaires (bactérie). BioFriend(TM) tue les germes, notamment ceux qui causent la grippe aviaire (y compris les souches pandémiques telles que la grippe porcine mexicaine), l'herpès simplex, le rhinovirus, les rhumes communs, les rougeoles, la pneumonie, le SRAS, la tuberculose, le les streptocoques et le SDRM. En ciblant uniquement les éléments dangereux, la technologie de filtration intelligente de BioFriend optimise la capacité à respirer et le confort. Grâce à sa capacité à éliminer un vaste éventail de microbes tout en s'appliquant à divers substrats, BioFriend(TM) se prête naturellement à de nombreuses applications de produits de consommation. Non seulement BioFriend(TM) confine et protège contre l'infection, il garde aussi les articles d'usage personnel quotidien, enclins à la contamination bactérienne et virale, propres et sûrs.

À propos de Filligent

Filligent est une société de biotechnologie siégeant à Hong Kong qui développe des technologies de « filtration intelligente » avancées et économiques conçues pour combattre la transmission de maladies. Grace à la biochimie au niveau moléculaire, ses technologies propriétaires recherchent les germes pathogènes dangereux et les produits chimiques contenus dans l'air, l'eau et les surfaces difficiles, y compris la peau humaine, et les tuent ou en les désactivent avant qu'ils ne pénètrent dans le corps humain. Filligent offre aux personnes lambda des moyens de protection économiques et avancés pour lutter contre les infections ou autres maladies. Filligent offre des choix de santé.

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Virus , Personnes , Biotechnologie , Hong Kong , Infection , Melissa , Technologie , Filtration , Cellules , Masques , Air , Vaccins , Temps , Soins , Sécurité , Santé , Risque , Mécanique , Peau , Mexique , Membrane cellulaire , Incidence , Humidité , Herpès , Éternuement , Eau , Corps humain , Bactéries

nuance

Epidémiologie: Les +