nuance

Le lipidome pour évaluer une part modifiable du risque de cancer du sein

L'équipe Inserm de Philippe Bougnoux, (Equipe Inserm 211 «Nutrition, croissance et cancer », Tours) examine, au travers d'un article publié ce mois-ci dans la revue ?Cancer Epidemiology Biomarkers & Prevention?, le profil lipidique du tissu adipeux de patientes avec tumeurs malignes ou bénignes du sein. Philippe Bougnoux et ses collaborateurs définissent la notion de lipidome, véritable carte des différents acides gras présents dans le tissu adipeux, reflet à la fois qualitatif des lipides consommés et des interactions complexes entre différents acides gras du tissu adipeux. Les auteurs montrent qu'il s'agit d'un indicateur potentiel de risque de cancer du sein lié à l'alimentation. Si leurs résultats sont confirmés par d'autres équipes, les chercheurs estiment que ce concept pourrait, sur la base de rééquilibrages du régime alimentaire, permettre de retarder l'apparition de cancer du sein

329 femmes présentant une tumeur du sein ont été suivies lors de cette étude. De l'analyse du tissu adipeux blanc, il apparaît que la diminution du risque de cancer du sein est associée à un faible rapport entre les taux d'acides gras polyinsaturés oméga 6 et oméga 3 en présence d'un taux élevé d'acide gras monoinsaturés. Cette étude démontre toute l'importance de considérer les interactions complexes entre lipides de manière globale dans les études d'associations avec des risque de cancer du sein. Ainsi, « un unique acide gras ne peut, à lui seul, être considéré comme un biomarqueur indépendant de risque de cancer du sein », souligne Philippe Bougnoux. Cette complexité est encore supportée par l'incapacité relative des interventions nutritionnelles ciblées sur un seul acide gras ou une classe d'acides gras à réduire la fréquence d'apparition des tumeurs mammaires chimio-induites chez le rat.

L'équipe propose donc la mise au point d'une variable statistique, intégrant différents paramètres relatifs à 23 acides gras. Par analogie avec les termes de génome, protéome, ce lipidome, biomarqueur « composite » doit caractériser un profil lipidique qui peut être altéré par une intervention sur le régime alimentaire.

Si les enquêtes cancer/alimentation ont mis en évidence des profils alimentaires protecteurs (plus de fruits, légumes, poisson, moins de viandes rouges, moins de calories, moins de lipides), ces travaux analysent comment l'équilibre de certains nutriments (les acides gras du tissu adipeux) peut rendre compte des profils alimentaires protecteurs.

En conclusion, les chercheurs estiment qu'il est nécessaire, pour valider l'existence d'un lien éventuel entre la présence de ce biomarqueur et l'apparition d'un cancer, de mener, en parallèle, des études expérimentales sur l'animal et l'homme. Si ce modèle de lipidome se révèle pertinent, il permettrait non seulement une meilleure compréhension des relations entre alimentation et cancer mais aussi une identification aisée des femmes à risque de cancer du sein, risque modifiable par un changement des habitudes alimentaires.

source

Descripteur MESH : Risque , Tissu adipeux , Acides gras , Acides , Tumeurs du sein , Lipides , Régime alimentaire , Tumeurs , Croissance , Femmes , Génome , Habitudes , Habitudes alimentaires , Légumes , Protéome , Tissu adipeux blanc , Compréhension

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib