nuance

Médicaments : Les grossistes répartiteurs tirent la sonnette d’alarme

illustrationA la veille de la 1ère réunion du groupe de travail sur leur rémunération, les grossistes-répartiteurs tirent la sonnette d’alarme. Les années se suivent et se ressemblent pour les entreprises de la répartition. En 2016, les grossistes-répartiteurs ont vu leur situation économique se dégrader à nouveau. Comme l’officine, ils ont été directement impactés par les baisses de prix particulièrement celles qui ont affecté les médicaments génériques.

L’accès au médicament menacé

Depuis 2010, la combinaison de la diminution constante de leur rémunération et de l’augmentation des coûts de distribution a plongé la répartition pharmaceutique dans la crise la plus sévère de son histoire.

Le résultat d’exploitation du secteur a été divisé par 6. Désormais, les entreprises de la réparation ne disposent d’aucune marge de manœuvre et l’avenir du modèle français est aujourd’hui menacé.

C’est l’alerte que la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) a tenu à lancer à l’occasion de son audition par la Cour des Comptes le 16 février dernier dans le cadre de l’enquête en cours sur la distribution du médicament ainsi qu’aux inspecteurs de l’IGAS qui pilotent le groupe de travail mis en place à la demande de la ministre des affaires sociales et de la santé sur la rémunération des répartiteurs.

 

Le service apporté par la répartition pharmaceutique permet à chaque patient de disposer de tous les médicaments dont il a besoin qu’il réside dans un grand centre urbain ou dans une zone rurale. Le financement de ce service est largement insuffisant, à telle enseigne que pour les médicaments génériques la marge brute dégagée ne suffit plus à financer les coûts de leur distribution par les grossistes-répartiteurs.

Il y a urgence à agir

 

La 1ère réunion du groupe de travail mis en place par le ministère de la santé qui se tiendra le 28 février prochain en présence de l’ensemble des acteurs de la chaîne du médicament – représentants des industriels et des pharmaciens-, est donc un rendez-vous crucial qui doit permettre d’aboutir sur une solution pérenne de nature à redonner de l’oxygène à la répartition. Et, par conséquent, à pérenniser au bénéfice du patient un système de distribution fiable, sûr et réactif.

 

 

Descripteur MESH : Rémunération , Travail , Médicaments génériques , Réunion , Santé , Histoire , Nature , Pharmaciens

nuance

Actualités professionnelles: Les +