nuance

Recherche contre le cancer : inauguration du laboratoire d’immunothérapie du cancer de Lyon (LICL) au Centre Léon Bérard

illustrationLe Centre Léon Bérard, centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes, a inauguré vendredi 22 novembre son nouveau laboratoire d’immunothérapie. Objectif : accélérer le développement dans ce domaine et d’accroître sa visibilité au niveau national et international, grâce la mise en place de partenariats public-privé.

La création de ce laboratoire a été possible grâce à un financement de 2,1 millions d’euros de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (appel d’offre IRICE), sous l’impulsion du LYriCAN (SIRIC de Lyon), du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL) et du Centre Léon Bérard (CLB).

Ces vingt dernières années, l’immunothérapie a révolutionné le traitement du cancer. Cette forme de thérapie ciblée a de nouveau été mise sur le devant de la scène en 2015 lors du congrès mondial de l’ASCO avec l’arrivée de nouveaux traitements efficaces notamment dans le traitement des mélanomes ou des cancers du poumon.

Traiter le cancer en utilisant le système immunitaire du patient, tel est le principe de l’immunothérapie, qui exploite les fonctions de contrôle du système immunitaire, bloquées par la tumeur (habituellement, le système immunitaire détecte les cellules tumorales comme un danger et les élimine). L’immunothérapie vise soit la cellule tumorale soit les cellules du système immunitaire.

Pourquoi un Laboratoire d’Immunothérapie du Cancer de Lyon ?

Le Laboratoire d’Immunothérapie du Cancer de Lyon (LICL) est équipé de matériel de pointe dans le domaine de l’immunomonitoring dédiés aux analyses multiples d’immunofluorescence ou de cytométrie, et dispose de personnel qualifié pour mener à bien les projets. Il est à l’interface entre la recherche fondamentale, développée par les équipes d’immunologie du CRCL, et la recherche clinique mise en œuvre par les équipes cliniques du CLB.

Véritable lieu d’intégration de la recherche, du développement et de l’innovation, notamment grâce à des partenariats avec des entreprises régionales, le LICL est un lieu unique pour promouvoir les synergies entre recherches, innovation thérapeutique, soins aux patients et formation adaptée aux besoins médicaux émergents en matière d’immuno-oncologie notamment.

Le LICL vise à établir des partenariats avec des Biotechs et Pharma pour l’identification, la validation de cibles, de candidats médicaments ou de biomarqueurs dans le domaine de l’onco-immunologie.


Quels sont ses objectifs ?

Les objectifs du LICL sont de fournir à la Région Auvergne-Rhône-Alpes toutes les compétences et les expertises nécessaires pour :

– suivre les essais cliniques innovants d’immunothérapie du cancer,

– identifier les mécanismes de résistance et de nouvelles cibles

– développer de nouveaux médicaments contre ces cibles en partenariat avec le réseau de biotech régional.

Le LICL regroupe différentes plateformes et groupes de recherche dotés d’expertises uniques et développant l’innovation scientifique et technologique dans le domaine de l’immunité antitumorale.

Le LICL permettra ainsi un renforcement de la chaîne de valeur déjà en place dans notre région ainsi qu’un continuum et une accélération de la recherche fondamentale au développement clinique dans le domaine de l’immunothérapie.

 


Selon Yannick Neuder, vice-président, « la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est ainsi engagée à hauteur de 2,1 millions d’euros, dans le cadre de notre dispositif IRICE qui soutient la mise en place de plateformes technologiques et facilite la réalisation des projets de R&D des entreprises. Le projet du LICL, unique en France, permettra d’accroître les capacités d’innovation dans le domaine de l’immunothérapie. »

 

La recherche translationnelle (ou de transfert) au Centre Léon Bérard :

La recherche de transfert est le maillon essentiel entre la recherche fondamentale, qui sert à comprendre les mécanismes biologiques fondamentaux conduisant à la formation des tumeurs, et la recherche clinique qui est réalisée directement auprès des patients. Son objectif majeur est d’accélérer les découvertes scientifiques et leurs applications aux personnes malades, pour une médecine de plus en plus personnalisée capable de s’adapter aux différents profils de tumeur, mais aussi à chaque patient.

 

Descripteur MESH : Lutte , Recherche , Système immunitaire , Cellules , Patients , Objectifs , Transfert , France , Poumon , Essais , Personnes , Soins , Médecine , Accélération , Soins aux patients , Thérapeutique , Tumeurs , Réseau

nuance

Recherche scientifique: Les +