nuance

Déploiement d'une grappe de supercalculateurs à refroidissement liquide à l'échelle du laboratoire national Lawrence Livermore pour la recherche COVID-19

illustrationSAN JOSE, Californie, 13 novembre 2020 /PRNewswire/ --Super Micro Computer, Inc. (Nasdaq : SMCI), un leader mondial de l'informatique d'entreprise, du stockage, des solutions de réseau et des technologies informatiques vertes, a annoncé aujourd'hui le déploiement d'un cluster supplémentaire au Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL) afin d'augmenter les capacités de calcul existantes disponibles pour la sécurité nationale et de contribuer à la découverte de thérapies pour le SRAS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19.

 

 

Appelés le cluster « Ruby », les serveurs à 4 nœuds TwinPro 2U  de Supermicro exploitent des processeurs Intel® Xeon® Platinum de seconde génération avec accélération IA intégrée et disposent de 192 gigaoctets (Go) de mémoire embarquée. La grappe (ou cluster) comprend un total de près de 85 000 noyaux qui atteignent une performance de pointe estimée à six pétaflops. Avec plus de 1 500 nœuds dans 26 racks et 16 serveurs TwinPro 2U dans chaque rack (64 nœuds), les racks sont refroidis par un liquide selon une approche directe à la puce. Ces racks très denses, associés à un refroidissement liquide, permettent de réduire considérablement l'empreinte du centre de données et de diminuer les coûts énergétiques. Le refroidissement par liquide peut permettre d'économiser jusqu'à 40 à 50 % de coût total de possession (TCO) en réduisant l'utilisation de la climatisation et des ventilateurs de refroidissement. Supermicro a mis en scène, testé et orchestré l'intégration au niveau du rack et a fourni des systèmes plug-n-play complets à LLNL.

« Les serveurs avancés à double CPU TwinPro et Ultra 2U de Supermicro ont été sélectionnés pour leur densité extrême, la prise en charge de charges de calcul importantes et l'approche flexible des Building Block Solutions® pour serveurs, afin que LLNL puisse construire exactement la meilleure configuration de cluster pour ses besoins », a déclaré Charles Liang, président et PDG de Supermicro. « Nous reconnaissons l'importance du travail du LLNL pour soutenir la recherche sur la pandémie mondiale dévastatrice et aider à découvrir un vaccin pour le COVID-19. »

Financé par le programme de simulation et de calcul avancé de la National Nuclear Security Administration (NNSA), le programme de calcul multiprogrammatique et institutionnel (M&IC) du laboratoire et la loi CARES (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security), la grappe de supercalculateurs sera utilisé pour des travaux programmatiques non classifiés à l'appui de la mission de gestion des stocks de la NNSA, de la science ouverte du LLNL et de la recherche de médicaments thérapeutiques et d'anticorps « fabriqués sur mesure » contre le SRAS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19.

« Ruby fournit une ressource informatique substantielle dans notre zone de collaboration ouverte, qui a connu une forte augmentation de la demande en raison d'une hausse du télétravail et d'une croissance des collaborations externes », a déclaré Chris Clouse, directeur de programme par intérim pour le programme ASC du LLNL. « Une ressource comme Ruby permet de tirer parti de l'expertise et des outils de la communauté ouverte pour les domaines qui sont importants pour nos missions programmatiques. »

« Le supercalculateur Ruby contribuera à faire progresser considérablement la recherche et les découvertes scientifiques dans toute une série de disciplines, notamment la recherche COVID-19 », a déclaré Trish Damkroger, vice-présidente et directrice générale du calcul haute performance chez Intell.

À propos de Super Micro Computer, Inc.

Supermicro (Nasdaq : SMCI), le principal innovateur dans le domaine des technologies de serveurs et de stockage à haute performance et à haut rendement, est un fournisseur de premier plan du serveur avancéBuilding Block Solutions® pour les centres de données d'entreprise, le cloud computing, l'intelligence artificielle et les systèmes informatiques de pointe dans le monde entier. Supermicro a pour engagement de protéger l'environnement avec son initiative « We Keep IT Green® » (L'informatique (IT) vert) et fournit à ses clients les solutions les plus économes en énergies et les plus respectueuses de l'environnement du marché.

Supermicro, Server Building Block Solutions, and We Keep IT Green sont des marques commerciales et/ou enregistrées appartenant à Super Micro Computer, Inc.

Toutes les marques commerciales tierces sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Supermicro, Server Building Block Solutions, and We Keep IT Green sont des marques de commerce et/ou déposées appartenant à Super Micro Computer, Inc.

Toutes les marques commerciales tierces sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.

SMCI-F

Photo : https://mma.prnewswire.com/media/1332561/Super_Micro_Computer.jpg

Descripteur MESH : Recherche , Solutions , Informatique , Virus , Californie , Réseau , Sécurité , Environnement , Propriété , Mémoire , Accélération , Croissance , Science , Intelligence , Expertise , Travail , Commerce , Intelligence artificielle , Systèmes informatiques , Simulation , Climatisation , Anticorps , Coronavirus

nuance

Informatique médicale: Les +