Le traitement du diabète réduit le score de risque du PromarkerD pour les maladies rénales diabétiques

illustrationDans une étude présentée aujourd'hui au Australasian Diabetes Congress, des chercheurs ont utilisé PromarkerD, le premier test de diagnostic prédictif pour la maladie rénale diabétique au monde (MRD), pour tester les échantillons sanguins de plus de 2 000 patients atteints de diabète de type 2 ayant participé à un essai clinique sur le médicament.

L'étude a révélé que le score moyen de risque du PromarkerD chez les patients prenant de la canagliflozine, un médicament contre le diabète inhibiteur des protéines SGLT2, avait considérablement diminué au cours de l'essai de trois ans.

PromarkerD est un test sanguin simple basé sur les biomarqueurs mis au point par la société de technologie médicale australienne Proteomics International Laboratories Ltd (ASX: PIQ). Il s'agit du seul test disponible sur le marché capable de prédire de manière fiable le déclin futur de la fonction rénale chez les patients atteints de diabète de type 2 n'ayant pas développé de MRD[*]. Le test pronostique PromarkerD peut prédire l'apparition de la maladie asymptomatique dans les quatre ans.

La canagliflozine est un traitement antidiabétique approuvé qui procure des bienfaits supplémentaires aux fonctions rénale et cardiovasculaire. Il s'agit du premier médicament contre le diabète approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour traiter la MRD. Il s'est également avéré efficace pour ralentir la progression de la maladie chez les patients atteints de diabète de type 2 et de la MRD.

Dans le cadre de l'étude, le lien entre la canagliflozine et le changement des scores de risque du PromarkerD a été analysé sur une période de trois ans chez les patients atteints de diabète de type 2 ayant participé à l'essai CANagliflozin cardioVascular Assessment Study (CANVAS). La recherche a permis de mesurer rétrospectivement les scores de risque du PromarkerD relativement au développement de la MRD à partir des échantillons sanguins de 2 008 patients prélevés au début de l'essai et de nouveau trois ans plus tard. Tous les patients souffraient de diabète, mais n'avaient pas développé la MRD. Ils ont reçu, de manière aléatoire, la canagliflozine ou un placebo.

L'étude a montré que le score de risque moyen du PromarkerD chez les patients ayant reçu le traitement à base de canagliflozine a diminué de 1 % pendant l'essai, tandis que le score de risque moyen des patients ayant reçu un placebo a augmenté de 4 %[†]. Qui plus est, les plus importantes baisses du score de risque ont été observées chez les patients classés par PromarkerD comme présentant un risque élevé de développer la MRD au début de l'essai. En effet, pour ce groupe, le score de risque du PromarkerD pour les patients ayant reçu la canagliflozine a chuté de 6 %. Chacun de ces résultats était statistiquement significatif.

Le directeur général de Proteomics International, Richard Lipscombe, a déclaré que la recherche a encore validé la puissance du test PromarkerD : « Nos études cliniques publiées précédemment ont montré la puissance du PromarkerD pour prédire le développement de la maladie rénale diabétique avant l'apparition des symptômes cliniques. »

« Aujourd'hui, pour la première fois, nous confirmons que ce médicament antidiabétique de la classe des inhibiteurs des SGLT2 peut améliorer le profil de risque rénal des patients. Cela signifie qu'il existe un traitement potentiel pour les patients atteints de diabète de type 2 identifiés par PromarkerD comme présentant un risque élevé de développer la maladie rénale diabétique, ce qui leur donne la possibilité de réduire leur risque de développer des symptômes à l'avenir. »

L'étude a été présentée lors du Australasian Diabetes Congress, qui a lieu à Brisbane, du 11 au 13 août 2021.

 

 

À propos du PromarkerD (www.PromarkerD.com)
La maladie rénale diabétique (MRD) est une complication grave causée par le diabète qui, en l'absence de surveillance, peut mener à une dialyse ou à une greffe de rein. PromarkerD est un test pronostique qui peut prédire le déclin futur de la fonction rénale chez les patients atteints de diabète de type 2 n'ayant pas développé de MRD. Le système breveté de test PromarkerD consiste en un test sanguin simple pour détecter une « empreinte digitale » unique de l'apparition précoce de la maladie en mesurant trois biomarqueurs de protéines sériques et la combiner avec trois variables cliniques conventionnelles facilement disponibles (âge, taux de cholestérol HDL et débit de filtration glomérulaire estimé [eGFR]). Dans des études cliniques publiées dans des revues de renom, PromarkerD a prédit adéquatement le développement de la MRD dans les quatre ans chez jusqu'à 86 % des diabétiques par ailleurs en bonne santé. Le test PromarkerD est une marque enregistrée ayant reçu le marquage CE dans l'Union européenne.

De plus amples renseignements sont disponibles sur le portail Web du PromarkerD.

Pour voir la présentation du test ou visiter le stand virtuel du PromarkerD, cliquez sur le lien suivant :  www.PromarkerD.com/product

À propos de Proteomics International Laboratories (PILL)

Consulter le site www.proteomicsinternational.com

 

Descripteur MESH : Diabète , Risque , Maladie , Patients , Essai clinique , Diagnostic , Placebo , Recherche , Protéines , Cholestérol HDL , Dialyse , Filtration , Cholestérol , Union européenne , Technologie , Hypercholestérolémie , Santé , Rein

Recherche scientifique: Les +