nuance

Caspase-1 et colite: perspective de nouvelles approches thérapeutiques

Des chercheurs de l’université du Colorado (EU) ont mis en évidence chez la souris qu’en inhibant l’action de l’enzyme de conversion de l’interleukine bêta-1, appelée aussi caspase-1, qui active l’interleukine bêta-1 et l’interleukine 18, deux cytokynes pro inflammatoires, ils pouvaient bloquer les symptômes d’une colite provoquée artificiellement.

La colite est une inflammation chronique des intestins qui peut développer entre autres symptômes des diarrhées, des saignements et une perte de poids. Elle touche 500000 personnes aux Etats Unis. Les traitements actuels sont les stéroïdes ou des immunosuppresseurs qui ont des effets parfois néfastes ou qui restent inefficaces.

Les chercheurs ont cherché à évaluer les effets d’une déficience de la caspase-1 dans les processus d’inflammation intervenant dans une colite. Leur modèle a été la souris dans laquelle ils ont rendu le gène de la caspase-1 inactif en les modifiant génétiquement.

Les résultats ont montré que chez les souris déficientes pour le gène de la caspase chez lesquelles on avait induit artificiellement une colite aiguë, les symptômes étaient réduits de 50% par rapport aux souris sauvages. Sur une période de trente jours, les souris caspase-/- ont pratiquement recouvré leur état normal.

Cette protection a été accompagnée d’une chute spontanée des cytokines pro inflammatoires IL18, IL-bêta1 et interféron gamma. De plus des analyses de cytométrie ont révélé une baisse de l’activation des cellules intervenant dans l’inflammation.

Les auteurs concluent de leur étude que l’inhibition de la caspase-1 constitue une nouvelle stratégie thérapeutique pour les inflammation intestinales.

Source : PNAS octobre 2001 Early Edition.

Descripteur MESH : Colite , Colorado , Inflammation , Cellules , Cytokines , Immunosuppresseurs , Intestins , Personnes , Perte de poids , Stéroïdes , Thérapeutique

nuance

Recherche scientifique: Les +