nuance

Réprimer tout le système immunitaire pour le traitement des maladies auto-immunes n’est peut-être pas la bonne solution

En étudiant un modèle expérimental chez la souris d’induction de myocardite auto-immune, des chercheurs du John Hopkins University School of Medicine (Baltimore, EU), ont observé qu’à la fois l’interleukine-12 (IL-12), son récepteur (IL-12R) et la protéine STAT4, participaient au développement d’une myocardite auto-immune expérimentale (MAE) chez la souris mais que dans le même temps, l’interféron gamma (INF-γ) luttait contre ce développement, d’une manière similaire à ce qui se passe dans les maladies auto-immunes cardiaques humaines.

L’IL-12 exerce un effet pro inflammatoire en stimulant les réponses des lymphocytes T-helper de type 1. Cette stimulation est médiée par la voie d’activation de STAT4 qui conduit généralement à la production d’INF-γ.

Les chercheurs ont étudié le rôle du récepteur à l’IL-12 dans cette voie d’activation, sur un modèle murin de MAE induite par une immunisation avec la myosine cardiaque.

Les souris déficients soit pour les gènes de IL-12R ou de STAT4 ont été résistantes à l’induction provoquée de myocardite. Un traitement par de l’IL-12 exogène a exacerbée la maladie.

D’une manière surprenante, les chercheurs ont observé que l’IFN-γ supressait la MAE et que son inhibition au contraire amplifiait la maladie. Les rates des souris déficientes en IFN-γ ont montré une augmentation en certaines populations cellulaires comme les cellules productrices d’IL-12.

En conclusion, les auteurs pensent que le complexe IL-12/IL-12R/STAT4, est à l’origine du développement de la MAE et qu’en revanche, l’IFN-γjoue un rôle protecteur dans la maladie.

Les auteurs tiennent à souligner que bien qu’apparaissant être un agent protecteur puissant, l’IFN-γ est également connu pour induire des effets secondaires néfastes comme la sclérose en plaques, et qu’ils recherchent des agents plus inoffensifs qui pourraient mimer son action.

Source : Circulation 2001;104:3145

Descripteur MESH : Système immunitaire , Myocardite , Baltimore , Temps , Maladie , Rôle , Cellules , Gènes , Immunisation , Lymphocytes , Lymphocytes T , Sclérose , Sclérose en plaques

Recherche scientifique: Les +