nuance

Les bienfaits cardiovasculaires du vin rouge enfin expliqués?

Le ‘French paradox’, ainsi appelé par les britanniques pour caractériser l’apparente protection cardiovasculaire conférée par le vin chez les français par rapport aux anglais, vient peut-être d’être expliqué par une équipe de recherche londonienne. Les chercheurs ont découvert que les polyphénols présents dans la peau du raisin, inhibaient la production de l’endothéline-1, un peptide à l’origine de la vasoconstriction. Consommé avec modération, le vin rouge, et non le blanc ou le rosé, aurait enfin dévoilé les origines de ses bienfaits cardioprotecteurs.

Plusieurs études statistiques mettent en évidence le rôle protecteur de la consommation de vin rouge dans les maladies coronariennes, sans toutefois expliquer réellement l’origine de cette protection.

Le concept de ‘French paradox’ développé en Grande Bretagne est apparu du fait de la constatation d’une mortalité cardiovasculaire plus élevée dans la population britannique que dans la population française, alors que les deux ont une consommation en acides gras saturés comparable.

L’explication de ce paradoxe apparent devait donc se trouver dans les propriétés et les caractéristiques nutritionnelles du vin rouge. L’endothéline-1 jouant un rôle fondamental dans le risque cardiovasculaire, Roger Corder et al se sont donc penchés sur les effets du vin rouge vis à vis de ce peptide.

Les auteurs ont trouvé que les polyphénols extraits des grappes de raisin provenant d'un cépage de Cabernet Sauvignon, diminuaient la synthèse d’endothéline-1 dans des cellules endothéliales aortiques de bovin, en inhibant la transcription de son gène.

Ce phénomène a été corrélé à la quantité de polyphénols extraits de la peau du raisin utilisé pour faire le vin rouge, tandis que celles provenant des raisins utilisés pour les vins blancs et rosés, n’ont pas eu cet effet inhibiteur.

Ce phénomène serait lié à un signal transcriptionnel tyrosine-phosphorylation dépendant. Les auteurs espèrent, grâce à cette découverte, pouvoir aider au développement de stratégies de prévention de l’athérosclérose.

Source : Nature 20/27 décembre 2001;414:863.

Descripteur MESH : Vin , Polyphénols , Peau , Recherche , Vasoconstriction , Population , Rôle , Acides , Acides gras , Cellules , Cellules endothéliales , Mortalité , Phosphorylation , Risque , Statistiques , Tyrosine

nuance

Recherche scientifique: Les +