nuance

Stress psychologique et mortalité d’origine cardiaque

Les chinois et japonais d’Amérique sont plus enclins à mourir le quatrième jour du mois que les blancs américains, selon une étude du British Medical Journal. L’explication donnée est que le stress psychologique engendré par le chiffre 4, considéré comme portant malheur chez ces populations, agit sur la mortalité d’origine cardiaque.

L’objectif de David Philips, professeur à l’université de Californie (San Diego, EU), et de ses collaborateurs, était de déterminer si la mortalité cardiaque était anormalement élevée les jours considérés comme malchanceux parmi les populations américaines d’origine asiatique.

Tous les américains d’origine japonaise et chinoise (n=209 908) ainsi que les blancs (n=47 328 762) ayant eu un certificat de décès enregistré entre 1973 et 1998, ont fait partie de l’analyse.

Le rapport du nombre de décès observés sur le nombre de décès attendus (O/A) le quatrième jour du mois, a constitué la mesure principale de l’étude.

La mortalité d’origine cardiaque chez les chinois et les japonais a présenté un pic les quatrièmes jours du mois, notamment celle ayant pour origine une maladie cardiaque chronique (O/A=1,13 et 1,27 pour les Etats Unis et la Californie respectivement, IC95%=1,06-1,21 et 1,15-1,39).

Les décès enregistrés lors des jours numéro 4, n’ont pas été associés à certaines habitudes alimentaires ou à des style de vie ces jours là (tabac, régimes, alcool, exercice, médicaments). Les blancs, eux, n’ont montré aucun pic de mortalité selon le jour du mois.

Les auteurs concluent de ces statistiques que l’excès de décès d’origine cardiaque les jours ‘malchanceux’ confirme l’hypothèse que la mortalité augmente à l’occasion de stress psychologiques intenses.

Source : BMJ 22-29 décembre 2001;323:1443-46.

Descripteur MESH : Mortalité , Psychologie , Stress psychologique , Californie , Habitudes , Habitudes alimentaires , Maladie , Statistiques , Style de vie , Tabac , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +