nuance

Une molécule clé dans la neurotransmission de la sérotonine

Deux recherches publiées dans les compte rendus de l’académie américaine des sciences, montrent le rôle jouée par la protéine DARPP-32 dans la neurotransmission de la sérotonine, en montrant in vivo ses effets dans le cerveau de souris via l’action de l’antidépresseur Prozac®, ainsi que ceux provoqués par son absence dans le comportement des animaux.

Dans une série de deux articles, Per Svenningsson et al (Rockefeller University, New York, EU), montrent que la protéine DARPP-32 (Dopamine and c-AMP-Regulated Phosphoprotein of Mr 32,000), caractérisée dans un premier temps dans la neurotransmission de la dopamine, constitue un médiateur des effets de la sérotonine dans le cerveau de souris et sur leur comportement.

La fluoxétine (Prozac) phosphoryle in vivo la protéine DARPP-32 dans le cortex préfrontal, l’hippocampe et le striatum. Les souris mutantes ne possédant pas DARPP-32 ne répondent plus à ce médicament, ni aux stimulant comme la cocaïne ou l’ecstasy.

Ces recherches indiquent que DARPP-32 est essentielle non seulement dans la transmission dopaminergique mais également dans la neurotransmission sérotoninergique.

Selon les auteurs, l’importance de DARPP-32 dans sa capacité à mobiliser la sérotonine, devrait permettre de développer des nouvelles thérapies anti-dépressive ou d’augmenter l’efficacité du prozac.

Source : Proc Natl Acad Sci 5 mars 2002;99(5):3182-7 et 3188-93

PI

Descripteur MESH : Sérotonine , Cerveau , Comportement , Animaux , Rôle , Dopamine , AMP , Cocaïne , Fluoxétine , Mars , New York , Temps

nuance

Recherche scientifique: Les +