nuance

Cancer du colon non métastatique : la colectomie laparoscopique supérieure à la colectomie à ciel ouvert ?

Une étude publiée aujourd’hui dans le Lancet sur le cancer du colon montre que la colectomie laparoscopique serait plus efficace que la colectomie à ciel ouvert en termes de morbidité et durée de l’hospitalisation. Elément plus marquant, cette chirurgie laparoscopique donne aussi de meilleurs résultats si l’on considère la fréquence des récidives et la mortalité liée au cancer.

Cet essai randomisé portait sur 219 patients avec un adénocarcinome colique : 111 ont bénéficié d’une colectomie laparoscopique (CL) et 108 d’une colectomie à ciel ouvert (CO). Le traitement adjuvant et le suivi étaient les mêmes dans les deux bras de l’essai. La durée médiane du suivi était de 44 mois dans le groupe CL et 43 mois dans le groupe CO.

Selon les résultats présentés par Lacy et al, le rétablissement post-opératoire était plus rapide dans le bras CL. La morbidité était également réduite bien que la mortalité péri-opératoire ne soit pas significativement différente.

« La probabilité de survie liée au cancer était plus élevée dans le groupe colectomie laparoscopique (p=0,02)», écrivent les auteurs.

Par ailleurs, la colectomie laparoscopique était aussi associée à une diminution du risque de récidive tumorale (hazard ratio =0,39 ; IC 95 % = 0,19-0,82), du risque global de décès (0,48 ; 0,23-1,01) et du risque de décès lié au cancer (0,38 ;0,16-0,91).

Cependant, ces bons résultats s’expliquent par les différences observées chez les patients avec une tumeur de stade III TNM, expliquent Lacy et al.

D’après les commentaires d’Antonio Lacy : « nos résultats montrent que la colectomie laparoscopique devrait être préférée à la colectomie à ciel ouvert chez les patients avec un cancer su colon parce qu’elle réduit la morbidité péri-opératoire, raccourcit la durée de l’hospitalisation et prolonge la survie liée au cancer. Ce dernier avantage était principalement dû à des différences dans le sous-groupe de patients avec des tumeurs de stade III, chez lesquels la colectomie laparoscopique était aussi associée à un taux de récidive tumorale plus faible et à une plus longue survie globale. Si ces résultats venaient à être confirmés par les essais randomisés multicentriques en cours, la colectomie laparoscopique pourrait devenir l’approche chirurgicale standard pour les patients avec un cancer du colon.»

Source : Lancet 2002;359:2224-9

SR

Descripteur MESH : Colectomie , Laparoscopie , Morbidité , Mortalité , Patients , Risque , Survie , Bras , Récidive , Adénocarcinome , Colique , Essais , Probabilité , Tumeurs

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib