nuance

Foxd3 permet aux cellules souches embryonnaires de rester indifférenciées

Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie ont mis en évidence chez la souris un gène impliqué dans le processus de l’embryogenèse et dans l’établissement des lignées des cellules souches embryonnaires (CSE) chez les mammifères. Cette découverte, qui place le gène Foxd3 comme un facteur clé du maintien de la totipotence des CSE, pourrait constituer une avancée considérable dans la médecine thérapeutique régénératrice.

Selon Patricia Labosky, professeur assistante au département de biologie du développement de la cellule de l’université de Pennsylvanie, cette recherche devrait permettre de contrôler certaines cellules embryonnaires à l’état indifférencié tout en permettant à l’embryon de se développer normalement.

Pour étudier le contrôle exercé par le gène Foxd3 sur le développement embryonnaire, P. Labosky et ses confrères ont établi des lignées de souris inactivées pour ce gène. Sans Foxd3, les embryons ne survivent pas longtemps car ils sont incapables de maintenir un stock suffisant de cellules souches indispensables à la formation de tous les tissus.

«Nos découvertes indiquent que Foxd3 est un des gènes régulateurs centraux (ndlr: avec Oct4, Fgf4 et Sox2) des phases du développement embryonnaire des mammifères», a commenté Labosky.

«Si nous sommes capables de comprendre comment ces gènes régulent la différenciation, alors nous pourrons nous servir des CSE comme outils thérapeutiques», a conclu la chercheuse.

Source: Genes and Development 15 octobre 2002; 16(20): Lynn A. Hanna, Ruth K. Foreman, Illya A. Tarasenko, Daniel S. Kessler, and Patricia A. Labosky. Requirement for Foxd3 in maintaining pluripotent cells of the early mouse embryo.

Pierre INIGUEZ

Descripteur MESH : Cellules , Cellules souches , Cellules souches embryonnaires , Pennsylvanie , Mammifères , Médecine , Thérapeutique , Développement embryonnaire , Gènes , Biologie , Biologie du développement , Gènes régulateurs , Recherche , Tissus

nuance

Recherche scientifique: Les +