nuance

Une nouvelle piste de traitement dans les dystrophies musculaires ?

Un anticorps qui bloque la myostatine pourrait aider au traitement de la myopathie en favorisant la fabrication de muscle par les cellules précurseurs, d’après une étude parue dans la revue Nature. Cet anticorps a permis d’augmenter la masse corporelle et la masse musculaire chez des souris utilisées comme modèle de la myopathie de Duchenne.

Ces effets étaient associés à une réduction de la dégénéréscence musculaire chez les animaux traités. Selon Tejvir S. Khurana (University of Pennsylvania Medical Center), cette approche pourrait se révéler utile en combinaison avec d’autres thérapies destinées à ralentir la progression de ces dystrophies.

Les chercheurs insistent toutefois sur les limitations du ciblage de la myostatine dans un contexte thérapeutiaque : « Cela pourrait être comme mettre un turbocompresseur sur votre vieille voiture – vous gagnez en performance mais ça pourrait bruler tout votre carburant et déteriorer votre moteur », précise Khurana dans un communiqué édité par son Université.

Source : Université de Pennsylvanie. Nature 28 November 2002 Volume 420 No. 6914.

Descripteur MESH : Dystrophies musculaires , Anticorps , Myostatine , Cellules , Myopathie de Duchenne , Animaux , Nature , Pennsylvanie

nuance

Recherche scientifique: Les +