nuance

Vitamines, antioxydants et Alzheimer

De nouvelles données remettent sérieusement en question l’intérêt éventuel des vitamines antioxydantes dans la réduction du risque de maladie d’Alzheimer.

Le stress oxydatif est un des mécanismes mis en avant dans la survenue des maladies neurodégénératives. L’utilisation d’antioxydants, notamment des vitamines, a donné des résultats variés sur les modèles animaux. Néanmoins, ce moyen d’intervention n’a pas donné chez l’homme les résultats escomptés.

Cette absence relative d’efficacité est à nouveau démontrée par Luchsinger et al dans un article paru dans le numéro de février des Archives of Neurology.

Ces auteurs ont étudié la relation entre la maladie d’Alzheimer et l’apport en carotènes, vitamine C et vitamine E. Au total, 980 patients âgés et non déments ont été suivis pendant quatre ans. L’apport en carotènes, vitamine C et E (quelle qu’en soit l’origine) n’était pas lié à une réduction du risque de survenue de maladie d’Alzheimer dans la population étudiée, concluent les chercheurs.

Source : Arch Neurol. 2003;60:203-208

Descripteur MESH : Antioxydants , Maladie , Risque , Vitamines , Animaux , Maladies neurodégénératives , Modèles animaux , Patients , Population , Stress oxydatif , Vitamine E

nuance

Recherche scientifique: Les +