nuance

Traitement de la dépression : des molécules plus efficaces

De nouveaux antidépresseurs semblent apporter des avantages significatifs par rapport aux molécules utilisées jusqu'à présent. Un article du Lancet, rédigé par le Dr J. Kent (New York Psychiatric Institute), fait le point sur quatre nouvelles molécules : la venlafaxine, la nefazodone, la mirtazapine et la reboxitine.

Ces agents thérapeutiques présentent, du fait de leur forte spécificité, moins d'effets secondaires que les antidépresseurs imipraminiques (ou tricycliques) et que les inhibiteurs de la monoamine oxydase. Leurs propriétés pharmacologiques distinctes assurent une action plus rapide. La venlafaxine appartient à la classe des SNaRIs (serotonin noradrenergic reuptake inhibitors), la nefazodone et la mirtazaline aux NaSSAs (noradrenergic and specific serotonergic antidepressants) et la reboxetine aux des NaRIs (noradrenaline reuptake inhibitors).

La nefazodone et la mirtazapine sont indiquées pour le traitement des patients dépressifs souffrant d'anxiété, d'anorexie ou d'insomnie. En effet, la mirtazapine stimule l'appétit et est associée à un gain de poids. Il a été démontré que la nefazodone rétablit un sommeil normal, ce qui constitue un bénéfice notable pour le traitement des patients dépressifs souffrant de troubles du sommeil.

La reboxetine est particulièrement efficace chez les patients souffrant d'asthénie ou de fatigue liée à l'état dépressif.

Comme on le sait, les inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine ou SSRIs entrainent quelquefois certains troubles de la sexualité. Le Dr Kent indique que, pour ces patients, la nefazodone et la mirtazapine sont des choix logiques. Elles n'ont pas ou peu d'effets secondaires sur la sexualité.

Selon le Dr Kent, ces nouvelles classes d'antidépresseurs présentent l'avantage majeur de pouvoir traiter l'état dépressif des patients en fonction des symptômes qui lui sont associés.

Source: press release du Lancet. Abstract Lancet 2000; 355: 911-18

Descripteur MESH : Dépression , Antidépresseurs , New York , Patients , Sexualité , Sommeil , Anorexie , Anxiété , Appétit , Asthénie , Fatigue , Inhibiteurs de la monoamine oxydase , Sérotonine , Troubles du sommeil

nuance

Recherche scientifique: Les +