nuance

L’effet du tabagisme passif a-t-il été surestimé ?

Les effets néfastes sur la santé du tabagisme passif sont largement documentés. Pourtant, une enquête nouvellement publiée dans le British Medical Journal révèle que son effet sur les maladies coronariennes et le cancer du poumon pourrait être plus faible qu’on ne le croit.

Cette analyse se fonde sur le suivi de 118.094 Californiens entre 1959 et 1998. Selon les résultats des auteurs, il n’y a pas d’association significative entre les décès par maladie coronarienne ou cancer du poumon et le tabagisme passif.

Ainsi, le tabagisme passif ne serait pas responsable d’une augmentation de 30 % du risque coronarien comme l’on estime actuellement. Cependant, un léger effet ne peut être exclu, ajoutent les auteurs.

Malgré l’étendue de cette étude, ces résultats devraient faire l’objet d’une controverse animée à un moment où la lutte contre le tabagisme est une des priorités de santé publique fixée par l’Organisation mondiale de la santé.

Source : British Medical Journal.

Descripteur MESH : Tabagisme , Santé , Tabac , Poumon , Lutte , Maladie , Maladie coronarienne , Risque , Santé publique

nuance

Recherche scientifique: Les +