nuance

Patch nicotinique et alcoolisme

Les patchs nicotiniques peuvent aider les anciens alcooliques à arrêter la cigarette, indique une récente étude. L’alcoolisme et tabagisme sont souvent associés et l’on estime que l’arrêt du tabac est plus difficile dans ce contexte.

Environ 80 % des personnes alcooliques fument et l’on sait que les fumeurs avec un passé alcoolique sont plus dépendants à la nicotine que les fumeurs qui ne boivent pas.

Une étude publiée dans le numéro de juin de Alcoholism: Clinical & Experimental Research montre toutefois que les traitements de substitution de la nicotine par patch fonctionnent aussi bien chez les fumeurs anciens alcooliques que chez les fumeurs sans ces antédents.

« Nos résultats suggèrent que les fumeurs avec ces antécédents doivent être encouragés à arrêter de fumer », commente John R. Hughes, professeur de psychiatrie à l’Université du Vermont et principal auteur de cette étude.

L’étude portait sur 115 gros fumeurs avec un passé alcoolique. Les résultats étaient comparés à ceux d'une étude réalisée sur des fumeurs sans antécédent alcoolique. Les sujets ont reçu un traitement avec patch nicotinique ou un placebo. D’après les auteurs, la fréquence de l’arrêt du tabac était la même chez les anciens alcooliques que chez les autres sujets et l’efficacité des patchs nicotiniques était similaire.

Source : Université du Vermont, Ecole de Médecine de l’Université de Boston

Descripteur MESH : Alcooliques , Tabac , Tabagisme , Nicotine , Vermont , Auteur , Médecine , Personnes , Placebo , Psychiatrie

nuance

Recherche scientifique: Les +