nuance

Dépistage de l'ostéoporose et risque de fracture du col du fémur

L'utilisation de l'absorption biphotonique à rayons X (DEXA) pour le dépistage de l'ostéoporose est associée à une réduction du risque de fracture du col du fémur, selon une étude américaine parue dans les Annals of Internal Medicine.

Kern et collaborateurs, auteurs de cette étude, expliquent que les preuves directes de l'efficacité du dépistage de l'ostéoporose pour réduire le risque de fracture ne sont pas évidentes. Afin de mieux évaluer l'impact de ces procédures de dépistage, ces auteurs ont mené une étude de population fondée sur deux cohortes de quatre états américains, composée de 3107 patients de plus de 65 ans.

Au total, 31 paramètres ont été étudiés et le risque de fracture du col du fémur a été calculé sur une durée de six ans. Selon les conclusions publiées, la mesure DEXA sur la hanche était associée à une réduction de 36 % de l'incidence des fractures du col du fémur comparée à un suivi médical classique. Les auteurs expliquent que malgré les nombreux paramètres suivis, les raisons profondes de cette association restent à éclaircir.

Source : Annals of Internal Medicine 2005;142(3):173-181

Descripteur MESH : Risque , Ostéoporose , Col du fémur , Fémur , Absorption , Rayons X , Association , Hanche , Incidence , Patients , Population

nuance

Recherche scientifique: Les +