nuance

Pathologie bénigne du sein et risque de cancer du sein

La dernière livraison du NEJM publie une étude sur 9000 femmes avec une pathologie bénigne du sein et un suivi médian de 15 ans. En comparant les résultats à ceux d'une base de données de suivi, il apparaît que ces patientes présentent un risque plus élevé de cancer du sein, particulièrement si les lésions bénignes montrent des signes d'atypie cellulaire.

Les résultats montrent aussi qu'une histoire familiale de cancer du sein et un jeune âge au moment du diagnostic sont associés à un risque plus élevé. L'augmentation du risque de cancer concerne les deux seins bien que le sein montrant initialement une pathologie bénigne soit plus exposé.

Hartmann et collaborateurs ont comparé l'incidence des cancers du sein dans cette cohorte à celle attendue d'après la base de données SEER (Iowa Surveillance, Epidemiology, and End Results). Le risque relatif de cancer du sein dans la cohorte était de 1,56 (IC95%=1,45-1,68) et persistait 25 ans après la biopsie. Le risque relatif était de 4,24 (3,26-5,41) en cas d'atypie cellulaire.

Source : NEJM 2005; 353:229-237

Descripteur MESH : Risque , Tumeurs du sein , Base de données , Femmes , Biopsie , Diagnostic , Histoire , Incidence , Iowa

nuance

Recherche scientifique: Les +