nuance

Mieux comprendre les causes de la thrombose veineuse dans les transports aériens

Une immobilité prolongée ne serait pas le seul facteur de risque pour expliquer les thromboses veineuses associées aux trajets aériens prolongés. Les modifications de pressions et l’hypoxie joueraient également un rôle.

Ces résultats sont apportés par Frits Rosendaal (Leiden University Medical Centre, Pays-Bas) et ses collaborateurs qui ont suivi des marqueurs de l’activation de la coagulation chez 71 volontaires soumis aux conditions suivantes : trajet aérien de 8 heures, séance de cinéma de 8 heures et journée normale le travail. Le but était de distinguer séparément les effets liés au rythme circadien, à la station assise et enfin au trajet en avion.

Les auteurs ont mis en évidence une augmentation des marqueurs de l’activation de la coagulation dans le cas d’un trajet aérien de 8 heures, comparé aux deux autres conditions de mesures. Cet effet était particulièrement visible chez les personnes prédisposées au risque de thrombose, tels que les participants porteurs de la mutation du facteur V Leiden et qui étaient sous contraception par voie orale.

Ce résultat indique que l’immobilité n’est pas le seul facteur de survenue de thrombose veineuse en avion. D’autres facteurs spécifiques sont à rechercher. Les auteurs de l’étude évoquent notamment l’hypoxie et les variations de pression en cabine.

Source : Lancet 2006; 367: 832–38

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Thrombose , Thrombose veineuse , Transports , Risque , Rôle , Contraception , Mutation , Personnes , Pression , Reproduction , Rythme circadien , Travail

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib