nuance

Vers un nouvel outil pour le diagnostic du cancer du poumon ?

L’étude de l’expression des gènes dans les cellules épithéliales des voies aériennes pourrait apporter des informations diagnostiques très utiles pour le dépistage du cancer du poumon et particulièrement des formes précoces, montre une étude publiée aujourd’hui dans la revue Nature Medicine.

Les puces à ADN ont été utilisées dans cette étude pour suivre le profil d’expression de cellules des voies aériennes. La technique a permis d’identifier 80 gènes dont la signature permet de différencier les fumeurs avec un cancer des fumeurs sans cancer. Le test a été ensuite employé sur un autre groupe de fumeurs : la sensibilité était de 80% et la spécificité de 84%.

De plus, lorsque cette approche était combinée à une analyse cytopathologique conventionnelle des cellules épithéliales des voies aériennes inférieures, on atteignait une sensibilité de 95% et une valeur prédictive négative de 95%, ajoutent les chercheurs. Le principal avantage de la technique serait d’offrir un dépistage plus précoce de la maladie chez les fumeurs comparé aux méthodes diagnostiques employées aujourd’hui.

Source : Nature Medicine, Advance Online Publication, Received 5 August 2006; accepted 30 January 2007; published online 4 March 2007; doi:10.1038/nm1556

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Poumon , Diagnostic , Cellules , Cellules épithéliales , Gènes , Nature , ADN , Maladie , Méthodes , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +