nuance

Rencontre des experts internationaux en fertilité à Montréal : les patients ayant eu recours à la fécondation (IVF) et à la maturation (IVM) in vitro raconteront leur propre expérience lors du me congrès mondial

MONTRÉAL, Canada, September 12 /PRNewswire/ -- L'International Society for In-Vitro Fertilization (ISIVF), dont le siège se trouve à Montréal, accueillera le 14ème congrès mondial de la fertilisation in vitro (IVF) et le 3ème congrès mondial de la maturation in vitro (IVM) à l'hôtel Fairmont Queen Elizabeth de Montréal du 15 au 19 septembre 2007. Les chercheurs, les cliniciens et les embryologistes dans le secteur de la fertilité humaine les plus en vue au monde se rencontreront à l'occasion de cet événement.

« Alors que la fécondation in vitro et les technologies de procréation artificielle (ART) évoluent rapidement et sont de plus en plus complexes, il est devenu vital d'aborder ce domaine d'un point de vue pluridisciplinaire et international », a déclaré le Dr Seang Lin Tan, président du comité d'organisation du congrès. « C'est là la raison d'être de ces congrès. »

Les deux congrès seront l'occasion de résumer les principales avancées scientifiques et les nouvelles procédures cliniques de procréation artificielle. Des experts de renommée internationale présenteront les dernières informations concernant la recherche dans le domaine des cellules souches, le diagnostic génétique avant implantation, la chirurgie la moins invasive, l'implantation, l'endométriose, la stérilité masculine, la maturation in vitro d'ovocytes, la préservation de la fertilité et les aspects sociaux et éthiques de la fécondation in vitro.

Parmi les invités d'honneur figurera le professeur Robert Edwards, qui développa première technologie de fécondation in vitro à l'origine du premier « bébé éprouvette », Louise Brown, il y a 29 ans.

Plusieurs patients assisteront également aux congrès afin de rendre compte de leur expérience personnelle dans le domaine de la préservation de la fertilité, suite au diagnostic d'un cancer, d'endométriose grave ou de maladies auto-immunitaires. Les parents du premier bébé conçu à partir d'un ovocyte congelé, puis mené à maturité in vitro, ont notamment accepté de prendre la parole. « Le courage des patients est un moteur indispensable des progrès en traitements de fertilité, c'est pourquoi nous avons souhaité qu'ils viennent nous faire part de leur vécu », ont ajouté le Dr Tan, directeur du Centre de reproduction McGill, et James Edmund Dodds, professeur et directeur du service Obstétrique et Gynécologie de l'Université McGill. « Qu'ils aient eu recours à la congélation d'ovocytes ou qu'ils aient donné naissance à un « bébé éprouvette », ils personnifient les toutes dernières avancées en sciences de la procréation humaine. »

Pour en savoir davantage et consulter le programme des activités, veuillez consulter : http://www.isivf.com/.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : In vitro , Fécondation , Patients , Canada , Fécondation in vitro , Diagnostic , Endométriose , Ovocytes , Technologie , Art , Reproduction , Recherche , Préservation de la fertilité , Parole , Parents , Obstétrique , Lin , Gynécologie , Génétique , Congélation

nuance

Actualités professionnelles: Les +