nuance

Essilor : Résultats 2008

CHARENTON-LE-PONT, France, March 5 /PRNewswire/ -- Le Conseil d'administration d'Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmique, a arrêté les résultats consolidés définitifs de l'exercice 2008.

(1) Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais de restructuration, autres produits et charges, et avant dépréciation des écarts d'acquisition.

Dans un contexte de ralentissement du marché de l'optique ophtalmique, particulièrement sensible au quatrième trimestre, Essilor démontre la solidité de son modèle de développement. Avec une croissance hors change de 9,7 % en 2008, Essilor a gagné de nouvelles parts de marché tout en préservant la qualité de ses marges et sa capacité d'investissement.

Les faits marquants de l'exercice 2008 sont :

Assemblée Générale

L'Assemblée générale mixte ordinaire et extraordinaire se tiendra le vendredi 15 mai 2009 à 10h30, au Palais de la Bourse, Place de la Bourse, 75002 Paris.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale la distribution d'un dividende net de 0,66 euro par action (+ 6,5 %) au titre de l'exercice 2008. Le dividende sera mis en paiement à partir du 26 mai 2009.

Acquisitions 2009

Poursuivant son expansion en Asie-Pacifique, Essilor a finalisé quatre opérations de croissance externe en Australie correspondant à un chiffre d'affaires de 3,6 millions d'euros en base annuelle. Le groupe a pris des participations dans Prescription Glass Pty Ltd, Precision Optics Pty Ltd et Wallace Everett Lens Technology Pty Ltd, trois laboratoires de prescription. Essilor a également acquis 50 % de Sunix, société spécialisée dans l'édition de logiciels de gestion pour les opticiens.

Perspectives

En 2009, le contexte de récession mondiale rend très incertaines les prévisions de croissance de l'exercice. Cependant, la crise économique ne remet pas en cause les objectifs d'Essilor à moyen et long terme et le groupe va poursuivre son développement et le déploiement de sa stratégie d'innovation et d'internationalisation.

Dès le début de l'année, le groupe a lancé son nouveau verre antireflet Crizal(R) Forte en Europe et aux Etats-Unis, le verre photochromique Transitions(R) VI en Europe et sa nouvelle meuleuse Mr. Blue. Essilor va également continuer ses acquisitions ciblées, notamment dans les laboratoires de prescription, et estime que la croissance par acquisitions pourrait représenter environ 6 % (effet report inclus) en 2009. Enfin, le groupe continuera à optimiser sa gestion en fonction de l'environnement économique.

Essilor International est le numéro un mondial de l'optique ophtalmique et propose, sous les marques phares Varilux(r), Crizal(r), Essilor(r) et Definity(r), une large gamme de verres pour corriger la myopie, l'hypermétropie, la presbytie et l'astigmatisme. Essilor est présent sur les cinq continents au travers de ses 15 sites de production, de ses 292 laboratoires de prescription (finition des verres) et de ses réseaux de distribution.

L'action Essilor est cotée sur le marché Euronext à Paris et fait partie de l'indice CAC 40.

Codes : ISIN : FR 0000121667 ; Reuters : ESSI.PA ; Bloomberg : EI:FP.

En 2008, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Essilor s'est établi à 3 074,4 millions d'euros en hausse de 5,7 %.

Répartition du chiffre d'affaires par région : Europe : 44,3 % ; Amérique du Nord : 41,3 % ; Asie - Océanie et divers : 9,2 % ; Amérique latine : 4,1 % ; Satisloh : 1,1 %.

Marge brute : + 0,1 point hors acquisitions

En 2008, la marge brute (chiffre d'affaires - coût des produits vendus) s'inscrit en retrait de 0,7 point à 56,9 % du chiffre d'affaires en raison de l'effet dilutif des acquisitions, et notamment celle de Satisloh. Hors effets des opérations de croissance externe, la marge brute enregistre une progression légère de 0,1 point.

Charges d'exploitation : - 0,4 point

Les charges d'exploitation 2008 s'élèvent à 1 198,2 millions d'euros. En pourcentage du chiffre d'affaires, elles affichent un recul de 0,4 point par rapport à 2007, soit 39,0 %.

Contribution de l'activité (1) (+ 4,5 %) et marge de contribution (18,2 % hors Satisloh)

(1) Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais de restructuration, autres produits et charges, et avant dépréciation des écarts d'acquisition.

(1) Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais de restructuration, autres produits et charges, et avant dépréciation des écarts d'acquisition.

Au total, la contribution de l'activité atteint 551,2 millions d'euros, en croissance de 4,5 % par rapport à 2007. Le taux de marge de contribution affiche un léger recul de 0,2 point à 17,9 %. Hors effets Satisloh, la contribution de l'activité progresse de 5,0 % et le taux de marge de contribution de 0,1 point (18,2 %).

Autres produits / autres charges opérationnelles

Le solde du poste Autres produits / autres charges opérationnelles ressort en augmentation de 13,8 millions à 36,6 millions d'euros.

Résultat opérationnel

En 2008, le résultat opérationnel (Contribution de l'activité - Autres produits / autres charges et Résultat des cessions d'actifs) a atteint 514,5 millions d'euros (16,7 % du chiffre d'affaires) contre 504,6 millions (17,3 % du chiffre d'affaires) en 2007, soit une augmentation de 2,0 %.

Charges et produits financiers : nette amélioration du résultat financier

Le résultat financier ressort à - 2,5 millions d'euros, contre - 6,5 millions en 2007. Cette amélioration résulte principalement d'une réduction de la charge financière nette, principalement liée à une position moyenne de trésorerie plus élevée sur l'exercice (le paiement de Satisloh ayant été effectué au dernier trimestre de l'année).

Impôt sur les bénéfices : taux d'impôt à 29,2 %

Entre 2007 et 2008, le taux effectif d'impôt a baissé de 31,3 % à 29,2 % du résultat avant impôt (149,3 millions d'euros). Cette amélioration est essentiellement imputable à une baisse du taux d'imposition aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure dans les pays d'Amérique latine, ainsi qu'à une plus forte croissance des résultats dans des régions où la pression fiscale est moins forte que la moyenne du groupe.

Résultat des sociétés mises en équivalence

Les sociétés mises en équivalence sont Sperian Protection (détenue à 15 %), Transitions (détenue à 49 %) et VisionWeb (détenue à 44 %). La quote-part de leurs résultats s'inscrit en léger retrait, à 26,1 millions d'euros. Cette baisse résulte du recul du résultat dégagé par Sperian Protection et de l'impact négatif du dollar sur la mise en équivalence du résultat de Transitions qui a réalisé un bon exercice.

Résultat net part du groupe (+4,3 %) et bénéfice net par action (1,85 euro)

Le résultat net consolidé a progressé de 4,8 % à 388,8 millions d'euros. Le résultat net part du groupe s'établit ainsi à 382,4 millions (+ 4,3 %), permettant de maintenir un niveau de marge nette quasi égal à celui de 2007, soit 12,4 % (12,7 % hors Satisloh). Le bénéfice net par action ressort en hausse de 3,7 %, à 1,85 euro par action.

Ecarts d'acquisition

Le poste Ecarts d'acquisition a augmenté de 367 millions d'euros en raison notamment de l'acquisition de Satisloh et s'élève à 958 millions d'euros à fin 2008.

Stocks

A fin 2008, les stocks s'élevaient à 475 millions d'euros, soit une hausse de 21 % par rapport à 2007. Hors effet de change et de périmètre, la progression est de 9,1 %.

Investissements

(1)Ressources d'exploitation diminuées de la variation du besoin en fonds de roulement et des provisions.

Dans le domaine industriel, les investissements nets de cessions se sont élevés à 182,9 millions d'euros en 2008, soit 5,9 % du chiffre d'affaires consolidé.

Environ deux tiers des investissements ont été consacrés à la distribution et à la prescription, le solde étant affecté aux investissements dans la production de série.

Dans le domaine financier, les investissements nets de cessions se sont élevés à 617,5 millions d'euros. Ces investissements sont liés pour 505,0 millions d'euros aux acquisitions réalisées par le groupe, et pour 112,5 millions d'euros au solde net des opérations liées aux titres de capital.

Tableau Emplois / Ressources

(1) Les cessions d'immobilisations corporelles et financières ont représenté 3,8 millions d'euros en 2008.

Les bonnes performances opérationnelles ont permis simultanément de continuer à investir dans l'outil industriel des filiales, d'augmenter très significativement la taille des investissements financiers et de proposer une nouvelle augmentation du dividende versé aux actionnaires, tout en préservant la solidité financière du groupe.

Au total, du fait notamment de l'acquisition de Satisloh, la dette nette a atteint 112,3 millions d'euros à la fin de l'exercice 2008 et le ratio dette nette sur capitaux propres représente 4,7 %.

Ratios

- Résultat net / capitaux propres (ROE)

Le ratio résultat net sur capitaux propres atteint 16,4 % en 2008, soit un niveau comparable aux années précédentes.

- Résultat avant impôts et frais financiers / actif immobilisé et BFR (ROA)

Hors Satisloh, le ratio résultat avant impôts et frais financiers sur actif immobilise + BFR s'inscrit à 24,1 %.

En 2008, la croissance externe d'Essilor s'est poursuivie à un rythme soutenu. Le groupe a réalisé 27 acquisitions, qui sont pour l'essentiel des laboratoires de prescription. Cette stratégie s'est déployée sur l'ensemble des régions, avec 15 opérations en Amérique du Nord, 7 en Europe, 3 en Asie, une au Brésil, et Satisloh, le numéro un mondial des équipements de prescription optique.

Satisloh

Au cours de l'exercice 2008, Essilor a finalisé l'acquisition de 100 % du capital de Satisloh Holding AG.

Issu de la fusion entre les sociétés Satis et Loh en 2004, Satisloh est le premier équipementier mondial des laboratoires de prescription. Cette société fabrique et commercialise des machines de surfaçage et d'antireflet, ainsi que des consommables, auprès des laboratoires de prescription indépendants, des fabricants de verres intégrés et des chaînes d'optique. En 2008, Satisloh a réalisé un chiffre d'affaires de 139 millions d'euros et la société emploie plus de 400 personnes. Pour Essilor, l'acquisition de Satisloh renforce la capacité du groupe à développer des produits, des technologies et des services innovants pour l'ensemble des acteurs de l'industrie du verre ophtalmique.

(a) Comptes retraités compte tenu de l'option pour la comptabilisation des écarts actuariels en capitaux propres.

(a) Comptes retraités compte tenu de l'option pour la comptabilisation des écarts actuariels en capitaux propres.

(a) Comptes retraités compte tenu de l'option pour la comptabilisation des écarts actuariels en capitaux propres.

(a) Compte tenu de l'option de comptabilisation des écarts actuariels en capitaux propres

(b) OPCVM de trésorerie non considérés comme de l'équivalent de trésorerie, selon la norme IAS 7

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Conseil , Pont , France , Croissance , Investissements , Europe , Verre , Asie , Sociétés , Dépréciation , Laboratoires , Amérique latine , Paris , Impôts , Industrie , Hypermétropie , Environnement , Lens , Myopie , Objectifs , Océanie , Palais , Brésil , Personnes , Australie , Presbytie , Pression , Astigmatisme , Amérique du Nord

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +