Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Système immunitaire

351 résultats triés par date
affichage des articles n° 217 à 235

Un lien génétique entre la régulation du cycle circadien et le diabète de type 2

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Les mutations du gène produisant le récepteur 2 de la mélatonine (MT2) entraînent une élévation de la glycémie et augmentent le risque de diabète de type 2 : c’est ce que vient de découvrir l’équipe du professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques (CNRS/ Université Lille 2 Droit et Santé/ Institut Pasteur de Lille) et Imperial College London, en collaboration avec des équipes françaises, finlandaises et danoises. Le lien génétique entre la régulation du rythme circadien par la mélatonine et le diabète de type 2 a pu être mis en évidence grâce à une étude génétiquesur 23 000 personnes d’origine française, danoise et finlandaise. Ces résultats (confirmés par deux autres études internationales publiées simultanément) sont publiés le 7 décembre 2008 dans la revue Nature Genetics. […].

Les derniers résultats évaluant les avantages cliniques de la monothérapie REVLIMID® sur le lymphome non-Hodgkinien agressif récidivant/réfractaire sont présentés à la Société américaine d'hématologie

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Le LBGC, qui est une forme agressive et le sous-type le plus répandu de LMNH, représente environ un tiers des nouveaux cas de LMNH diagnostiqués. […].

Le premier groupe de recherche coopérative sur les lymphomes de l'adulte choisit REVLIMID® pour une étude importante menée sur la première population touchée par la maladie

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Le Professeur Bertrand Coiffier, Chef du service d'hématologie aux Hospices Civils de Lyon, France, directeur de recherche pour cette étude, a déclaré : « Les taux de réponse constatés à ce jour sont plutot encourageants avec la monothérapie REVLIMID chez les patients ayant suivi des prétraitements lourds parmi un éventail de sous-types de lymphomes. Les taux de réponse observés avec REVLIMID combinés avec son profil unique en tant qu'agent cancéreux immunothérapeutique offrent un potentiel de prolongement de la survie de ces patients par un traitement d'entretien. » […].

Une analyse décisive indique que le traitement continu sous REVLIMID® et dexaméthasone augmente considérablement la survie globale des patients atteints de myélome multiple

Businesswire, le 09 décembre 2008 : « Les données montrent que tant que les patients répondent au traitement et qu’il est possible de prendre en charge les effets secondaires associés, ils devraient être maintenus sous traitement puisque la poursuite du traitement peut améliorer le résultat et la survie globale de façon significative », a déclaré Jesus San Miguel, MD, chef du service d’hématologie de l’université de Salamanca et principal auteur de l’étude. « Les patients et les médecins doivent travailler ensemble afin de prendre en charge les effets secondaires et permettre la poursuite des traitements. » […].

Des données actualisées portant sur le REVLIMID® dans le traitement du myélome multiple récemment diagnostiqué font état de taux de survie à trois ans sans précédent dans l'étude de phase III ECOG E4A03

Businesswire, le 09 décembre 2008 : En outre, dans une analyse décisive au cours de laquelle les patients ont été traités en continu par une thérapeutique Rd par rapport à la greffe de cellules souches, on a relevé chez ces patients un taux global de réponse de 91 % avec un taux de 57 % de réponse complète accompagné d'un excellent taux de réponse partielle (CR + VGPR). […].

Approbation du nouveau test VIH-1 à double cible de Roche pour utilisation dans l'Union européenne

PR Newswire, le 15 décembre 2008 : PLEASANTON, Californie, December 15 /PRNewswire/ -- Roche a annoncé aujourd'hui que son test VIH-1 à double cible avait reçu la certification CE, autorisant sa vente pour un usage clinique dans l'Union européenne. La conception unique du test VIH-1 COBAS(R) AmpliPrep/COBAS(R) TaqMan(R), v2.0 lui permet d'amplifier et de détecter simultanément deux régions distinctes du génome du VIH-1. Cette approche donne des résultats de test fiables, même lorsque des mutations surviennent. Le test prend appui sur la technologie entièrement automatisée d'amplification en chaîne par polymérase (PCR) en temps réel, propriété exclusive de Roche, destinée à quantifier l'ARN VIH-1 dans le sang d'un patient. […].

Ipsen: « Creating the future : New challenges in biology and medicine »

Businesswire, le 19 janvier 2009 : A l’occasion de son installation dans son nouveau siège social de Boulogne-Billancourt, Ipsen (Paris:IPN) organise aujourd’hui un colloque scientifique d’envergure internationale consacré aux principaux défis de la recherche biologique et médicale. […].

Merck Serono et Apitope annoncent un accord de licence portant sur de nouveaux peptides thérapeutiques destinés au traitement de la sclérose en plaques

PR Newswire, le 13 janvier 2009 : GENEVE, Suisse, January 13 /PRNewswire/ -- Merck Serono, une division du groupe Merck KGaA Darmstadt (Allemagne), a annoncé aujourd'hui avoir signé un accord de recherche, de développement et de commercialisation avec Apitope Technology (Bristol) Ltd., filiale à part entière de Apitope International NV. Selon l'accord, Apitope concède à Merck Serono les droits exclusifs mondiaux de développement et de commercialisation de son produit ATX-MS-1467, un peptide thérapeutique ayant fait l'objet d'une première étude clinique chez des patients atteints de la sclérose en plaques (SEP). Ce produit a été conçu pour induire une tolérance immunologique des cellules T de l'organisme envers les principaux auto-antigènes impliqués dans la pathogenèse de la SEP. […].

Geron reçoit l’approbation de la FDA pour commencer le premier essai clinique humain au monde de thérapie à base de cellules souches embryonnaires

Businesswire, le 25 janvier 2009 : Cette autorisation permet à Geron de lancer la première étude au monde portant sur une thérapie réalisée chez l’homme, à base de cellules souches humaines embryonnaires (hESC). Geron projette de lancer un essai multicentrique de phase I, destiné à établir l’innocuité de GRNOPC1 chez les patients souffrant de lésions sub-aiguës « complètes » de la moelle épinière dorsale, correspondant à un degré de complétude A, selon l'échelle de déficience établie par l’ASIA (American Spinal Injury Association). […].

REVLIMID® reçoit un avis préalable favorable de l'Institut national de la santé et de l'excellence clinique (INEC) pour être utilisé dans les services nationaux de santé (SNS) en Angleterre et au pays de Galles

Businesswire, le 31 janvier 2009 : L'INEC a tenu compte des avantages de REVLIMID en termes d'allongement de la durée de vie et de rentabilité pour les SNS Les SNS financeront intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour 26 cycles de traitement de 28 jours par cycle (normalement étalés sur une durée de deux ans) chez les patients ayant suivi un traitement antérieur contre le myélome multiple Celgene financera intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour les patients devant poursuivre au-delà de 26 cycles cette thérapie novatrice pour les malades non hospitalisés […].

La reprogrammation de cellules sénescentes ouvre de grandes perspectives en médecine régénérative

Caducee.net, le 02 novembre 2011 : Depuis 2007, on sait reprogrammer in vitro des cellules adultes en cellules souches pluripotentes "iPSC" (Induced pluripotent stem Cells) qui peuvent à leur tour se différencier selon les conditions de culture en  n'importe quelle cellule de l'organisme.  Mais cette reprogrammation génétique se heurtait à la limite de la sénescence, état biologique dans lequel la cellule est figée et ne peut plus se diviser.Jean-Marc Lemaitre et son équipe  de l’Institut de génomique fonctionnelle de l’Université de Montpellier pensent au contraire que la sénescence n’est pas une fatalité et décident de le prouver. […].

L'étude de phase II, qui évalue l'Apremilast comme traitement oral des patients atteints de spondylarthrite ankylosante, a été présentée lors de la rencontre de l'American College of Rheumatology (ACR)

Businesswire, le 08 novembre 2011 : L'étude START (Spondylitis Trial of Apremilast for better Rheumatic Therapy) était une étude pilote en double aveugle, contrôlée par placebo et entreprise à l'initiative de chercheurs, qui a été réalisée sur des sujets atteints de spondylarthrite ankylosante. L'objectif principal de cette étude était de déceler un indicateur d'efficacité à l'aide de l'échelle BASDAI (Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index). […].

Emergent BioSolutions annonce que BioThrax (Anthrax Vaccine Adsorbed -vaccin adsorbé contre le charbon) a reçu l'autorisation de mise sur le marché en Inde

Businesswire, le 12 février 2009 : L'autorisation de mise sur le marché de BioThrax en Inde suit la publication en 2008 de directives nationales relatives à la gestion des opérations en cas de catastrophe (National Disaster Management Guidelines) par la NDMA, l'autorité nationale indienne de gestion des opérations en cas de catastrophe (National Disaster Management Authority), qui est l'organisme gouvernemental assurant la supervision de la gestion des opérations en cas de catastrophe. Dans ce document, le gouvernement Indien a fourni des orientations quant à la gestion des opérations en cas de catastrophe biologique et a stipulé qu'il était nécessaire de disposer d'un approvisionnement immédiatement disponible de vaccins contre le charbon qui puissent rapidement être administrés dans l'hypothèse d'une épidémie. Le rapport poursuit en précisant que les premiers intervenants seront vaccinés dans une situation de catastrophe imminente. […].

Le système de micro-injection BD Soluvia(TM) est utilisé pour administrer le premier vaccin intradermique contre la grippe approuvé dans l'Union européenne

PR Newswire, le 27 février 2009 : LE PONT DE CLAIX, France, February 27 /PRNewswire/ -- BD, un des leaders mondiaux de la technologie médicale, a annoncé aujourd'hui que sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, avait obtenu l'autorisation de mise sur le marché de la Commission Européenne pour le premier vaccin intradermique contre la grippe Intanza(R) ou IDflu(R) qui utilise le système de micro-injection innovant mis au point par BD, BD Soluvia(TM). […].

Une étude de phase II évalue le bénéfice clinique du pomalidomide chez les patients atteints de myélome multiple lourdement prétraités

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Cet essai, intitulé MM-002, était une étude randomisée ouverte de phase II évaluant le pomalidomide plus une faible dose de dexaméthasone, en comparaison avec le pomalidomide seul chez des patients atteints de myélome multiple en rechute et réfractaire. Le pomalidomide, associé ou non à une faible dose de dexaméthasone, a été administré selon des cycles de 28 jours : une dose quotidienne unique de 4 mg de pomalidomide aux jours 1 à 21, tous les 28 jours, et une faible dose hebdomadaire de dexaméthasone (40 mg). […].

OSEO accorde à DBV Technologies une aide à l’innovation pour Viaskin® Lait, un traitement révolutionnaire de l’allergie aux protéines de lait de vache chez l’enfant.

Businesswire, le 30 janvier 2012 : DBV, dont le premier produit, Viaskin® Peanut est actuellement en développement clinique aux Etats-Unis et en Europe, a développé une technologie unique permettant de désensibiliser par voie cutanée, en toute sécurité, les patients atteints d’allergie - notamment alimentaire - tout en réduisant considérablement les risques de réaction généralisée. L’allergie au lait est la première des allergies de l’enfant et entraine de nombreuses complications, retentissant parfois très gravement sur la vie quotidienne des patients qui en sont atteints. Le patch Viaskin® Lait fait appel à une technique révolutionnaire de traitement par voie épicutanée, unique au monde. Le but du traitement est d’augmenter en toute sécurité la quantité de lait de vache pouvant être consommé sans aucune manifestation d’allergie chez les enfants atteints d’allergie sévère au lait. […].

Fondation Ipsen : 5ème colloque Médecine et Recherche sur le thème du cancer : « Les cibles moléculaires de la thérapie du Cancer »

Businesswire, le 26 mars 2009 : Le plus connu et abouti de ces médicaments est l’imatinib, autorisé pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique, des tumeurs stromales digestives et de nombreux autres cancers. Mais il existe plusieurs autres médicaments qui sont également entrés dans l’arène ; pour n’en nommer que quelques-uns : le gefitinib, un médicament pour le cancer du poumon, qui cible la tyrosine kinase, récepteur du facteur de croissance de l’épiderme (EGF-R), le bevacizumab contre les cancers du colon, du sein et du poumon et le bortezomib contre le myélome multiple. Toutefois, malgré le succès de la plupart de ces médicaments, certains problèmes peuvent subsister , tel que celui des patients non-répondeurs aux médicaments ou encore de la résistance au traitement après une certaine période d’utilisation. […].

Les plus