nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Système immunitaire

351 résultats triés par date
affichage des articles n° 73 à 91

Le NYU Langone Health réalise avec succès la première greffe au monde du visage et des deux mains

NYU Langone Health, le 04 février 2021 : Un succès chirurgical historique malgré les menaces inquiétantes de la pandémie de COVID-19 […].

illustration

#COVID19 : coronavirus et cancer, quelles précautions prendre en cas de traitement ?

Caducee.net, le 06 avril 2020 : En raison de la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement, la Ligue contre le Cancer a publié ses recommandations à destination des personnes atteintes de cancer et leurs proches. Puis-je continuer mes traitements anti-cancer ? Comment se protéger face au coronavirus ? Comment aider un proche malade ? Voici une synthèse des recommandations de la Ligue contre le Cancer proposée par le Dr André Philippe Davody . […].

Trithérapie, interruption du traitement et contrôle de l'infection

Caducee.net, le 28 septembre 2000 : L'initiation rapide d'une trithérapie après l'infection au VIH permet d'intensifier le contrôle de l'infection. Une étude parue dans Nature montre que l'interruption du traitement, sous certaines conditions, est associée à un contrôle de la charge virale et à une augmentation de la réponse immunitaire dirigée contre le virus. Cependant, le devenir à long terme des patients reste à évaluer. […].

Merck et Pfizer annoncent que la FDA a accordé le statut d'évaluation prioritaire à leur produit expérimental d'immunothérapie pour le traitement du carcinome à cellules de Merkel métastatique, avelumab

Pfizer, le 08 octobre 2015 : Il s'agit d'une avancée notable qui s'appuie sur la récente désignation d'avelumab à titre de médicament orphelin pour le traitement de ce cancer de la peau agressifLe statut d'évaluation prioritaire souligne l'importance du besoin médical non satisfait chez les patients atteints de cette maladie […].

illustration

Le Prix Nobel de médecine 2018 met en lumière les progrès de l’immunothérapie du Cancer

Caducee.net, le 02 octobre 2018 : L’Académie royale des sciences de Suède a décerné le prix Nobel de médecine au Pr James Allison, du département d’immunologie de l’université du Texas, et à Tasuku Honjo, de l’université de Kyoto, pour leurs travaux sur l’immunothérapie du cancer. […].

La vitamine A

E.Faure, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur la vitamine A […].

Opsona Therapeutics annonce la clôture d'un financement de 18 millions d'euros

PR Newswire, le 18 février 2009 : DUBLIN, Irlande, February 18 /PRNewswire/ -- Opsona Therapeutics, une société de biotechnologie axée sur les méthodes thérapeutiques et préventives innovantes de lutte contre les maladies auto-immunes et inflammatoires, a annoncé aujourd'hui la clôture d'une tranche de financement de série B de 18 millions d'euros (23 millions de dollars), qui lui permettra de développer ses activités tant au niveau opérationnel qu'au niveau clinique. Novartis Venture Fund, Fountain Healthcare Partners, Inventages Venture Capital et Seroba Kernel Life Sciences ont tous contribué au financement. […].

Appel à volontaires pour tester de nouvelles préparations vaccinales contre le sida

Caducee.net, le 21 octobre 1999 : L’Agence Nationale de Recherches sur le Sida (ANRS) a entrepris de recruter d'ici l'automne 2000 entre 100 et 120 personnes des deux sexes, toutes âgées de plus de 25 ans, pour participer à des essais d’évaluation de nouvelles préparations vaccinales anti-VIH. […].

Cancer de la peau : des résultats prometteurs avec l'anticorps MK-3475

Caducee.net, le 21 novembre 2013 : Au congrès de la Society for Melanoma Research, le Dr Caroline Robert, dermatologue, cancérologue et chef du service de Dermatologie à Gustave Roussy (Villejuif), a présenté les résultats actualisés de l’essai clinique portant sur le MK-3475, une nouvelle molécule d’immunothérapie (anti-PD-1). Les 135 patients atteints d’un mélanome métastatique inclus dans l’étude multicentrique de phase I dont les premiers résultats prometteurs ont été publiés en juin dans la revue New England Journal of Medicine ont été suivis pendant 24 semaines supplémentaires. […].

Opsona Therapeutics Ltd. débute une étude de phase I/II prospective ouverte sur les patients atteints du syndrome myélodysplasique de seconde ligne à risque faible (faible et intermédiaire-1) avec OPN-305…

Opsona Therapeutics Ltd, le 27 janvier 2015 : Opsona Therapeutics Ltd. débute une étude de phase I/II prospective ouverte sur les patients atteints du syndrome myélodysplasique de seconde ligne à risque faible (faible et intermédiaire-1) avec OPN-305, un anticorps monoclonal premier de sa catégorie qui bloque le récepteur 2 de type Toll […].

Données récentes sur le phosphate de fludarabine (Fludara oral) et l'alemtuzumab (Campath (MD) dans le traitement de la leucémie lymphocytaire

Shering/ ASH, le 24 janvier 2002 : Dans le cadre de la 44ème assemblée annuelle de l'ASH (American Society of Hematology) organisée cette année à Philadelphie, les laboratoires Shering AG ont organisé une rencontre avec des experts le lundi 9 décembre pour présenter des données récentes sur le phosphate de fludarabine (Fludara oral) et l'alemtuzumab (Campath (MD) dans le traitement de la leucémie lymphocytaire. […].

La vitamine C ou Acide L-ascorbique

E.Faure, le 01 janvier 2000 : Le nom chimique de la vitamine C est l'acide L-ascorbique, forme lévogyre de l'acide ascorbique qui est seule active.C'est une vitamine hydrosoluble, chimiquement très proche d'un sucre, le glucose.Comme toutes les vitamines, elle n'est pas synthétisée par l'organisme, et doit donc être apportée par l'alimentation. […].

illustration

L’association nivolumab et ipilumumab montre une efficacité et une tolérance prometteuses chez les patients atteints d’une forme avancée de cancer de la vessie, précédemment traités.

BMS, le 05 décembre 2016 : Bristol-Myers Squibb a présenté des résultats complémentaires de l’étude CheckMate -032, en ouvert, de phase I/II, évaluant 2 types d’associations de nivolumab et d’ipilimumab chez des patients atteints d’un carcinome urothélial métastatique (CUm) ou localement avancé, précédemment traités par un traitement à base de sels de platine. […].

Pour une protection 10 000 fois supérieure contre les microbes, les lymphocytes ?tueurs’ activent les cellules de l’immunité innée

, le 20 août 2007 : Ces travaux font l'objet d'un article paru online dans The Journal of Experimental Medicine […].

Les résultats d’une nouvelle recherche démontrent une activité anti-tumorale de KEYTRUDA® (pembrolizumab) chez les patients à un stade avancé de carcinome nasopharyngé

MSD, le 27 septembre 2015 : « Le carcinome nasopharyngé avancé est une forme chronique de cancer de la tête et du cou souvent associée à un mauvais pronostic », a déclaré le Dr Hsu. « Les données présentées à l’EEC représentent le potentiel des nouvelles approches de traitement de ce type de cancer, pour lequel il n’existe actuellement que des options de traitement limitées, ainsi que le potentiel de soutenir davantage des recherches supplémentaires sur la façon dont KEYTRUDA peut agir dans certains types de cancer de la tête et du cou. » […].

Une nouvelle approche pour prévenir le diabète de type 1

Caducee.net, le 14 novembre 2013 : Une étude menée par la Harvard School of Public Health (HSPH) et parue dans le Science Translational Medicine, met en évidence pour la première fois un mécanisme moléculaire qui contribue au dysfonctionnement des cellules pancréatiques bêta et qui pourrait être ciblé avec un acide bilaire naturel pour prévenir le diabète de type 1. […].

Le calendrier vaccinal

E.Faure, le 15 octobre 2000 : Le point complet sur le calendrier vaccinal : . […].

Une immunothérapie, l’Anti-PD-1 BMS-936558, a montré une activité clinique dans une étude de Phase 1 chez des patients présentant un cancer du poumon non à petites cellules, un mélanome métastatique et un cancer rénal précédemment traités

BMS, le 15 juillet 2012 : Bristol-Myers Squibb a annoncé lors du Congrès de l’ASCO les résultats préliminaires d’une étude de Phase 1 (n=296) portant sur son immunothérapie de recherche, l’anti-PD-1 (BMS-936558), qui a montré une activité clinique chez les patients avec un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), un mélanome métastatique et un cancer des cellules rénales (CCR) précédemment traités. L’Anti-PD-1 est un anticorps monoclonal entièrement humain qui cible le récepteur inhibiteur exprimé sur des lymphocytes T activés appelés PD-1 ou programme Death1. Les taux de réponse objectifs, tous groupes de dosage confondus, mesurés par les critères standard RECIST, sont de 6 à 32 % pour le NSCLC, 19 à 41 % pour le mélanome métastatique et de 24 à 31 % pour le CCR. La plupart des réponses sont durables. […].

Les plus