Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Virus

1253 résultats triés par date
affichage des articles n° 217 à 235

Covid-19 et prévention en entreprise : l’INRS lance une mise en garde contre certains dispositifs dits « anti-Covid-19 »

Covid-19 et prévention en entreprise : l’INRS lance une mise en garde contre certains dispositifs dits « anti-Covid-19 »

INRS, le 19 novembre 2020 : Face à la pandémie actuelle, certains fabricants font actuellement une forte promotion de nouveaux dispositifs ou procédés dits « anti-Covid-19 ». L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) met en garde les entreprises et les salariés contre certaines de ces innovations qui non seulement ne réduisent pas le risque de transmission du virus, mais peuvent en engendrer de nouveaux. […].

Le BioFlash de Smiths Detection détecte le SARS-CoV-2 dans l’air.

Le BioFlash de Smiths Detection détecte le SARS-CoV-2 dans l’air.

Businesswire, le 17 février 2021 : Ces essais ont été menés avec des souches vivantes du virus SARS-CoV-2, dans une zone de bioconfinement de niveau 3 située à Fort Detrick, dans le Maryland. Le biocapteur CANARY utilisé par le système BioFlash a démontré qu’il peut rapidement détecter la présence de faibles niveaux de SARS-CoV-2 aérosolisé. […].

Janssen reçoit un avis favorable du CHMP pour le SYMTUZA™, premier régime thérapeutique à comprimé unique à base de darunavir pour le traitement du VIH

Janssen, le 27 juillet 2017 : En cas d'approbation, il s'agirait du seul RCU à base de darunavir indiqué pour le traitement de l'infection au virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes et les adolescents âgés de 12 et plus avec un poids corporel d'au moins 40 kg, avec des tests génotypiques pour en guider l'utilisation. Ce RCU combine l'efficacité et la durabilité éprouvées du darunavir au profil rénal et de densité minérale osseuse amélioré du F/TAF, en comparaison avec le F/TDF (fumarate de ténofovir disoproxil), et sera le seul traitement capable de fournir les avantages d'un RCU en terme d'observance, couplé à la barrière génétique élevée à la résistance qu'offre le darunavir. […].

Themis collabore avec ABL Europe pour fabriquer son candidat vaccin contre le SARS-CoV-2 en France

Themis collabore avec ABL Europe pour fabriquer son candidat vaccin contre le SARS-CoV-2 en France

PRNEWSWIRE, le 11 mai 2020 : ABL applique son expertise en fabrication personnalisée de produits thérapeutiques basés sur les virus pour accélérer l'alliance entre l'Institut Pasteur et Themis portant sur le développement d'un vaccin contre le COVID-19 […].

Le dernier test de dépistage de la COVID-19 de Seegene peut cibler quatre gènes du SRAS-CoV-2 simultanément et reconnaître plusieurs variantes du virus

Seegene Inc., le 11 mars 2021 : SÉOUL, Corée du Sud, 11 mars 2021 /PRNewswire/ -- La société de biotechnologie sud-coréenne spécialisée dans le diagnostic moléculaire, Seegene (KQ096530), a déclaré mercredi qu'elle avait terminé le développement du tout premier test de dépistage de variants au monde, pouvant à la fois détecter la COVID-19 et multiples variants du virus avec un seul test PCR multiplex en temps réel. Lors de la première série d'essais, le test « Allplex™ SARS-CoV-2 Master Assay » a présenté la capacité de détecter à la fois le coronavirus et ses variants. Il constitue une solution idéale pour dépister les gènes du coronavirus, alors que la pandémie se poursuit avec des variants plus contagieux répandus dans au moins 70 pays. […].

Abbott annonce que son test antigénique rapide, Panbio™ Covid-19, permet désormais de tester les personnes asymptomatiques et d’être utilisé en autoprélèvement nasal

Abbott annonce que son test antigénique rapide, Panbio™ Covid-19, permet désormais de tester les personnes asymptomatiques et d’être utilisé en autoprélèvement nasal

ABBOTT, le 09 avril 2021 : Abbott annonce la validation de son dispositif de test rapide Panbio™ COVID-19 Ag, pour deux nouvelles utilisations permettant la détection du virus du SRAS — CoV-2 : le test asymptomatique et l’autoprélèvement nasal sous la responsabilité d’un professionnel de santé. Ces nouvelles indications sont conformes à la récente publication de la HAS qui recommande le dépistage itératif ciblé à grande échelle. […].

VIH : Un faible charge virale prolongée ne montre pas de signe de nouvelle résistance

Caducee.net, le 11 juillet 2001 : D'après des résultats préliminaires, la persistance d'une virémie très basse chez des patients sous traitement antirétroviral résulterait d'un virus antérieur à l'initiation du traitement et cet état ne nécessiterait pas l'apparition de nouvelles mutations liées au traitement en cours. Ce résultat provient d'une étude réalisée sur un nombre réduit de patients. […].

L’intimité entre les coxsackievirus et leurs cellules hôtes dévoilée

Caducee.net, le 26 septembre 2001 : Une équipe de chercheurs américains vient de mettre en évidence les liaisons moléculaires fines qui entrent en jeu dans le contact entre les coxsackievirus (virus pathogènes de l’homme s’attaquant au cœur, au cerveau, au pancréas et à d’autres organes encore) et la protéine cellulaire des cellules à laquelle ils s’attachent. […].

VIH/SIDA : un vaccin multiprotéique empêche la progression vers le stade Sida chez le singe

Caducee.net, le 09 mars 2001 : Une équipe de chercheurs américains a développé une stratégie de vaccination qui paraît particulièrement prometteuse. Le vaccin permet de contrôler efficacement l'infection lorsque le virus est inoculé sept mois après la dernière injection. Une réponse cellulaire et humorale soutenue a été observée chez les singes vaccinés. […].

Nouvelle étude : la cause du SARS est un coronavirus

Caducee.net, le 08 avril 2003 : Des chercheurs de Hong Kong apportent la preuve qu’un nouveau virus appartenant à la famille des Coronaviridae est vraisemblablement la cause de la flambée de syndrome respiratoire aigu sévère (SARS) ou pneumopathie atypique. Ces résultats viennent d’être publiés le 8 avril sur le site de la revue médicale The Lancet. […].

Des chercheurs américains ont mis au point une préparation vaccinale expérimentale contre le SIDA en utilisant un rhabdovirus génétiquement modifié

Caducee.net, le 07 mars 2000 : Matthias Schnell et ses collaborateurs des départements de virologie humaine, biochimie, pharmacologie moléculaire, microbiologie et d’immunologie au Jefferson Medical College (Thomas Jefferson University de Philadelphie, USA) rapportent dans la dernière livraison de la revue américaine PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) avoir mis au point, chez la souris, un vaccin expérimental contre le SIDA (VIH-1) en utilisant un virus de la rage génétiquement modifié, conçu pour exprimer la gp160 du VIH-1. […].

Réduire le risque de transmission du VIH de la mère à l'enfant

FIH, le 01 janvier 2000 : Dans le monde entier, entre un quart et un tiers des enfants nés de femmes infectées par le VIH deviennent eux-mêmes infectés.1 Cette transmission du virus de la mère vers l'enfant, appelée transmission "verticale" ou "périnatale", est la principale cause d'infection du VIH chez le nouveau-né. […].

Le SCY-635 de SCYNEXIS montre un profil unique de resistance contre le VHC

Businesswire, le 15 avril 2010 : «Ces derniers résultats renforcent les promesses du SCY-635, qui apparaît comme un futur nouveau médicament essentiel dans le traitement du VHC», a déclaré Sam Hopkins, PhD, directeur scientifique de SCYNEXIS. «Au cours de l’année, nous avons pu établir que le traitement en monotherapie du SCY-635 procure une réduction significative au point de vue clinique de la charge virale et des effets secondaires mineur. Nous avons montré que le SCY-635 synergise lorsqu’il est combiné à d’autres agents antiviraux à la fois approuvés ou en cours de developement, et nous avons maintenant démontré que le SCY-635 semble présenter face au virus de l’hépatite C une barrière bien plus importante à la résistance que les thérapies actuellement en cours de développement.» […].

Découverte d’un gène humain qui inhibe l’infection par le VIH-1

Caducee.net, le 15 juillet 2002 : Un article publié en avance sur le site de la revue Nature rend compte de la découverte d’un gène humain qui agit comme un système de défense contre le VIH. Ce gène a été nommé CEM15 et il représente une forme de résistance naturelle à l’infection virale. Dans un contexte d’infection classique par le VIH, CEM15 est réprimé par la protéine Vif du virus. L’inhibition de Vif est donc une approche de choix dans un objectif thérapeutique. […].

Un nouvel éclairage sur la structure du VIH

Caducee.net, le 24 février 2005 : Des chercheurs sont parvenus à caractériser la structure spatiale de la protéine gp120 du SIV, virus très proche du VIH. L'élément marquant est la structure de la gp120 dans sa forme libre, c'est-à-dire non liée au récepteur CD4 des cellules hôtes. Ce résultat, attendu depuis de nombreuses années, devrait ouvrir la voie à de nouvelles approches vaccinales et thérapeutiques contre le VIH. […].

#coronavirus : le traitement à la #chloroquine réduit la charge virale à 6 jours pour 75 % des patients selon le Pr Raoult

#coronavirus : le traitement à la #chloroquine réduit la charge virale à 6 jours pour 75 % des patients selon le Pr Raoult

Caducee.net, le 17 mars 2020 : Dans une vidéo de 18 minutes, le professeur Raoult annonce des résultats spectaculaires dans le cadre de l’essai clinique mené sur 24 patients. Au bout de 6 jours de traitement, 75 % des patients traités avec du Plaquenil ne seraient plus porteurs du virus contre 10 % seulement des patients qui n’ont pas reçu ce traitement. […].

HTLV : un rétrovirus humain bien enveloppé qui passe par la route du sucre

Inserm, CNRS, le 14 mai 2003 : Marc Sitbon, Jean-Luc Battini et Naomi Taylor, chercheurs à l’INSERM à l’Institut de génétique moléculaire de Montpellier (1) (CNRS - Université Montpellier 2) viennent d’identifier le récepteur HTLV (Human T cell leukemia virus). Le HTLV est un rétrovirus humain qui infecte des dizaines de millions de personnes dans le monde. Il entraîne chez 5% des personnes infectées une leucémie particulière à cellule T de l'adulte, ainsi que certaines formes de maladies neurodégénératives. Le récepteur identifié s’avère être le transporteur principal du glucose Glut-1 qui joue un rôle clé dans la survie des cellules cancéreuses. La découverte de ces chercheurs trouve ainsi des applications potentielles dans le dépistage et la lutte contre le cancer. Cette découverte, issue de leurs travaux sur l'organisation générale de la protéine d'enveloppe du HTLV (2) et sur l'identification de certaines propriétés du récepteur(3), est publiée dans la revue américaine Cell, vendredi 14 novembre 2003. […].

AHF : La façon dont l’OMS joue avec le nom de la variole du singe est malvenue

Businesswire, le 17 août 2022 : L’AIDS Healthcare Foundation a appelé aujourd’hui l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à donner la priorité à la mise en œuvre de mesures de santé publique, éprouvées, de manière à freiner la propagation mondiale de la variole du singe, au lieu de consacrer du temps et de l’énergie à changer le nom qui a été donné à ce virus en 1958. […].

Les plus