nuance

La variété est au coeur de la vie

Mais dans le monde moderne, nous avons atteint une situation telle que la cadence de disparition des espèces dépasse de loin l'enrichissement dû à l'évolution. L'arrivée des biotechnologies offre des solutions à plusieurs problèmes (présents ou futurs) liés à la biodiversité.


En permettant le transfert de gènes entre différentes espèces de plantes, d'animaux ou de micro organismes, les ressources génétiques dont disposent les agriculteurs sont considérablement augmentées. Des techniques de génie génétique permettent également aux partisans de la protection de l'environnement de reconnaître les ressources génétiques existantes beaucoup plus vite, et d'une manière beaucoup plus sûre. Depuis le début de l'agriculture, les agriculteurs ont bénéficié des ressources génétiques qui jusqu'à une date récente étaient librement disponibles à travers le monde.





Une forte dépendance par rapport à quelques plantes

La prospérité des nations s'est construite au départ sur le développement de l'agriculture, qui à son tour est devenue dépendante de l'utilisation de matières premières génétiquement adéquates. Aujourd'hui, alors que 250.000 plantes sont potentiellement consommables, l'homme n'en utilise que 500. Mais sur ces 500 plantes, le riz, le blé et le maïs représentent à eux seuls 60% de l'utilisation. Une telle dépendance est renforcée par le fait que la variation génétique dans chacune de ces espèces a diminué, en partie à cause des programmes uniformes de sélection des agriculteurs. Il existe donc un réel danger que ces plantes ne conservent pas un potentiel suffisant de variation génétique pour leur permettre de s'adapter aux modifications de l'environnement. Pour produire des plantes améliorées résistant, par exemple, aux insectes nuisibles et aux maladies, ou résistant mieux à la salinité et à la sécheresse, ou encore qui se contentent de terrains contenant moins de nutriments, les agriculteurs s'en remettaient au large éventail de matériels génétiques disponibles dans la nature. La biotechnologie peut offrir des solutions alternatives à certains de ces problèmes. Toutefois, les efforts pour conserver la diversité génétique sont essentiels. Il faut assurer la sécurité aussi bien que la disponibilité des ressources, et fournir les informations adéquates à ceux qui en ont besoin. Toutes les méthodes de conservation disponibles, que ce soit in situ, dans l'exploitation agricole ou dans les banques de gènes, doivent être mises à contribution. En outre, la connaissance traditionnelle des variétés locales et des plantes sauvages, ainsi que de leurs usages, devrait être exploitée.

 

Descripteur MESH : Coeur , Génétique , Biodiversité , Variation génétique , Moral , Sociétés , Santé , Mutation , Histoire , Plantes , Gènes , Solutions , Environnement , Agriculture , Méthodes , Nature , Organismes , Insectes , Programmes , Salinité , Connaissance , Sécurité , Biotechnologie , Génie génétique , Transfert , Animaux

nuance

Nutrition: Les +

PUBLICITE