nuance

Les aliments à base de céréales non raffinées diminuent le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique chez les femmes

Augmenter la prise journalière de céréales non raffinées (à grains entiers) pourrait réduire le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) chez les femmes. Une étude prospective réalisée auprès de 75.521 femmes indique que celles qui en consomment le plus diminuent de 43 % le risque d'AVC ischémique, indépendamment des facteurs de risques cardiovasculaire identifiés.

Cette étude américaine a été publiée dans le Journal of American Medical Association du 27 septembre. Le Dr Simin Liu (Women's Hospital and Harvard Medical School, Boston) et ses collaborateurs ont examiné les données de 75.521 infirmières non diabétiques, âgées de 38 à 63 ans en 1984 et qui ne présentaient pas de maladie cardiovasculaire. Leurs habitudes alimentaires ont été déterminées à l'aide d'un questionnaire.

Selon les auteurs, bien que la consommation de céréales soit recommandée pour prévenir le risque cardiovasculaire, peu d'études ont évalué de façon prospective l'impact des céréales non raffinées sur le risque d'AVC ischémique, notamment chez les femmes.

Au cours d'un suivi de 861.900 personnes-années, 352 cas d'AVC ischémique ont été enregistrés. "Nous avons observé une relation inverse entre la consommation des grains entiers et le risque d'AVC ischémique", indiquent les auteurs.

Selon les 5 groupes définis en fonction de la consommation de ces grains entiers, les femmes dont la consommation était la plus importante avaient un risque d'AVC significativement diminué (risque relatif = 0,57 ; IC 95 % = 0,42-0,78) par rapport à celles qui en consommaient le moins.

Cette association restait largement significative après ajustement des résultats pour plusieurs facteurs confondants de risque cardiovasculaire tels que le tabagisme, la consommation d'alcool et l'activité physique.

Les auteurs soulignent que la majorité des céréales consommées aux Etats-Unis sont raffinées, la prise de "grains entiers" ne représentant en moyenne qu'une demi-portion par jour. Si cette consommation était amenée à 1,3 portions par jour, le risque d'AVC ischémique pourrait être diminué de 30 à 40 % dans cette population.

Source: JAMA 2000;284:1534-1540

Descripteur MESH : Accident vasculaire cérébral , Risque , Céréales , Aliments , Cardiologie , Femmes , Association , Boston , Habitudes , Habitudes alimentaires , Maladie , Personnes , Physique , Population , Tabagisme

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib