nuance

Les saignements colo-rectaux sont associés à un risque plus élevé de cancer colo-rectal chez les plus de 60 ans

Une étude belge parue dans BMJ montre que les individus ayant des saignements colo-rectaux ont une probabilité plus importante d’avoir un cancer s’ils sont âgés de plus de 60 ans et si ce symptôme est associé à un état de fatigue, à une perte de poids et à la présence d’une masse palpable.

Les saignements colo-rectaux sont un signe diagnostique important des cancers du colon. Les auteurs de ce travail ont étudié la valeur prédictive de ce symptôme en relation avec un diagnostic ultérieur de cancer colo-rectal.

Les auteurs ont utilisé les données d’un réseau de médecins généralistes belges pour réaliser une étude prospective de patients présentant des saignements colo-rectaux dans les années 1993-94 et une étude retroprospective d’individus présentant un cancer colo-rectal sur la même période.

Cette étude montre que sur 106 patients ayant un cancer colo-rectal, 31 avaient consulté leur médecin pour des saignements colo-rectaux précédant le diagnostic (sensibilité 29,2% ; IC 95% = 20,8-38,8). Les auteurs n’ont pas observé de relation entre la sensibilité et l’âge.

Parmi les 386 patients présentant des saignements, 27 avaient un cancer colo-rectal avec une valeur prédictive positive (VPP) de 7,0% (IC 95 % = 4,6-10). Contrairement à la sensibilité, la valeur prédictive positive augmente fortement avec l’âge.

En conclusion, la probabilité que des saignements colo-rectaux soient associés à un cancer augmentent fortement chez les patients âgés de plus de 60 ans et qui présentent, de plus, des symptomes comme la fatigue (VPP = 7,1 % ; IC 95 % = 8,3-15,8), la perte de poids (VPP = 16 % ; IC 95 % = 4,5-36,1) et la présence d’une tumeur palpable (VPP = 31,5 % ; IC 95% = 12,5-56,5).

Source : BMJ 2000 ; 321 : 998-9

Descripteur MESH : Risque , Fatigue , Perte de poids , Probabilité , Patients , Diagnostic , Médecins , Médecins généralistes , Réseau , Travail

nuance

Recherche scientifique: Les +