nuance

Le Directeur de l'OMS demande aux industriels une plus grande contribution pour la santé dans le monde

Le Dr Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l'OMS, a déclaré hier à Davos que les entreprises internationales devraient s'engager à promouvoir la santé des populations défavorisées. Cette déclaration a été faite à l'occasion d'un séminaire du Forum Economique Mondial (FEM) sur les maladies engendrant la pauvreté.

"Il est peut-être temps pour le Forum (économique mondial) d'apporter une contribution plus importante. Les entreprises pourraient agir davantage pour améliorer la santé des populations les plus pauvres. Une initiative du FEM permettrait de faire passer l'action à une dimension supérieure en coiffant le mouvement et en s'appuyant sur les nombreuses activités déjà en cours", a déclaré le Dr Gro Harlem Brundtland.

Si l'amélioration de la qualité de vie des populations ne peut être discutée, on peut toutefois souligner que les arguments avancés par le Dr Gro Harlem Brundtland sont plutôt surprenants pour un médecin. Son discours, repris dans un communiqué de l'OMS, met essentiellement l'accent sur l'impact économique d'une situation sanitaire préoccupante.

Ainsi, "Pour les entreprises d'envergure mondiale, la santé de leur main d'œuvre, des communautés avec lesquelles elles travaillent et de ceux avec qui elles sont en relation dans le monde entier, présente un grand intérêt".

On pourrait légitimement penser que cet "intérêt" concerne en premier lieu le traitement et la prise en charge des maladies qui pèsent sur les pays les plus pauvres…

L'intérêt avancé par le Dr Gro Harlem Brundtland est plutôt d'ordre économique, celui-ci indiquant que "des prévalences (pour le VIH) de 10 à 15 %, qui ne sont plus exceptionnelles, peuvent se traduire par un infléchissement de 1 % par an de la croissance du PIB par habitant". Et d'ajouter que le PIB de l'Afrique pourrait être plus élevé de 100 milliards de dollars si le paludisme avait été maîtrisé il y a 30 ans.

Pas question dans ce discours de contribution "gratuite" à l'amélioration de la santé dans le monde ou d'un engagement commun pour une santé pour tous. L'appel lancé par l'OMS aux participants du Forum Economique Mondial repose essentiellement sur les bénéfices économiques attendus d'une promotion de la santé.

Descripteur MESH : Santé , Santé publique , Pauvreté , Discours , Afrique , Amélioration de la qualité , Croissance , Main , Mouvement , Paludisme , Promotion de la santé , Qualité de vie , Temps , Vie , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine

nuance

Recherche scientifique: Les +