nuance

De l’exercice pour stimuler son immunité et combattre les maladies cardiaques

Selon une étude finlandaise présentée lors de la réunion annuelle de l’American Heart Association, l’exercice physique modéré permettrait de stimuler le système immunitaire et de protéger des maladies cardiovasculaires grâce à la réduction de la C-reactive protein (CRP).

Cette étude randomisée a été réalisée sur six ans et provient de données du DNASCO (DNA Polymorphism and Carotid Atherosclérosis) qui ont permis d’évaluer les facteurs de risque d’athérosclérose ainsi que les effets de l’exercice physique sur sa prévention.

L’étude a comporté une population de 128 hommes finlandais âgés entre 50 et 60 ans. Une partie de ces hommes ont suivi pendant cinq an un programme d’entraînement physique tandis que l’autre partie a eu le choix de suivre ou non ce programme.

Tous les six mois, une mesure de la formation artérielle de plaques d’athéromes a été réalisée. Les marqueurs d’inflammation comme la CRP et le fibrinogène ont été également mesurés ainsi que la pression sanguine et les taux de cholestérol. Une évaluation de l’état général de santé a été réalisée chaque année.

Les hommes du groupe ‘exercice’ ont montré une réduction de 16% de la CRP, comparée à une réduction de 2% dans le groupe contrôle.

Les hommes du groupe ‘exercice’ ayant un génotype PAI-1 (qui prédispose aux maladies cardiovasculaires) ont montré une réduction de 49% de la CRP contre 1% de réduction parmi le groupe contrôle.

Selon Rainer Rauramaa, professeur à l’université de Kuopio (Finlande), «les facteurs génétiques expliquent 30% des variations de l’état général de santé…mais celui-ci peut être augmenté de 30% grâce à un exercice physique régulier».

Source : American heart Association 14 novembre 2001.

Descripteur MESH : Immunité , Physique , Maladies cardiovasculaires , Système immunitaire , Réunion , Hommes , Génotype , Hypercholestérolémie , Finlande , Fibrinogène , Facteurs de risque , Population , Pression , Pression sanguine , Exercice physique , Risque , Santé , Cholestérol

nuance

Recherche scientifique: Les +